oct.
25

La Pierre de la Bastille

  • Par sylvie.lore le
    (mis à jour le )
  • Dernier commentaire ajouté

Une date que chacun connait: le 14 juillet 1789, La prise de la Bastille !!

Ce que l'on sait moins, c'est que finalement, la destruction de cette prison tombait bien pour l'Etat tant ce monument coûtait cher.

Dès le lendemain, le citoyen Palloy obtint le marché.

Des ouvriers au nombre de 800 (payés 45 sous par jour) se mirent au travail.

Le chantier devint très vite un but de promenade.

Un nombre considérable de pierres furent utilisées à la construction du pont de la Concorde.

Mais que faire du reste ?

Palloy eut une idée géniale: fabriquer, à l'aide des pierres de la forteresse, des petites Bastilles qu'il fit envoyer au 83 départements français, à raison d'une pièce par département, et ce, pour "y perpétuer l'horreur du despotisme".

En entrant de TULLE, quand vous venez de LIMOGES, regardez sur votre droite, juste avant le Parking: encastrée dans le mur de soutènement vous y découvriez la pierre de la Bastille.

A vous à présent de retrouver la pierre de la Bastille offert à votre ville.


8 commentaires

dites-moi donc

  • Par jean.devalon le

où elle est à Marseille?


Cherchez là !!!

  • Par sylvie.lore le

je crains qu'à Paris elle n'y soit pas...

  • Par brigitte.bogucki le

Et bien si: allez voir le pont de la concorde !!!

  • Par sylvie.lore le

ben ça alors,

  • Par brigitte.bogucki le

j'irai, c'est promis


tres interessant

  • Par pierre le

j'aime bien vos nouvelles categories Me Beffara, c'est plus clair !


1989???

  • Par Karim le

Excusez moi, mais la prise de La Bastille c'est 1789 pas 1989.

Sinon les pierres seraient moins difficiles à repérer ;-)


RE: 1989???

  • Par sylvie.lore le

Merci ! Bien sûr 1789


Connexion
Création d'un membre
Création d'un espace
Inscription à une communauté
Partage d'une publication
Modification d'une publication
Suppression d'une publication
Suivi des modifications d'une publication
Suivi des modifications d'un commentaire
Ajout d'un commentaire
Réponse à un commentaire