photo
+ d'infos

Blog d'un avocat en droit médical et de la santé.


Actualité et reflexion juridique dans le domaine de la biomédecine et de l'économie de la santé.

oct.
7

David Simhon « cité » dans le « Livre noir de l'esthétique ».

  • Par david.simhon le
Dans leur ouvrage « Le livre noir de l'esthétique » (paru il y a tout juste quelques jours chez Calmann-Levy), Messieurs François MALYE et Jérôme VINCENT reviennent sur le fameux décret du 11 avril 2011 portant interdiction des actes d'amincissement. Les deux journalistes du Point resituent le contexte dans lequel a été adopté ce décret. Puis ils expliquent : « C'est finalement la Confédération nationale de l'esthétique et de la parfumerie (CNEP) qui attaque, en référé, le ...
mars
13

Dans la presse

  • Par david.simhon le
Maître David Simhon a été cité par la revue « Pharmaceutique » pour les besoins d'un article intitulé « Loi Bertrand : Une transparence très floue ». L'article est paru dans le numéro 204 de février 2013.
mars
13

Dans la presse

  • Par david.simhon le
David Simhon a été interrogé par le magazine Cabines (revue professionnelle du secteur esthétique) à propos de la réglementation, et de ses évolutions, encadrant l'utilisation des nouvelles technologies en esthétique non médicale. L'interview est parue dans le numéro 258 de janvier 2013.
janv.
25

Intervention de Maître Simhon au Mondial Spa & Beauté

  • Par david.simhon le
David Simhon interviendra le 10 mars 2013 au salon professionnel Mondial Spa & Beauté (salon dédié aux professionnels de l'esthétique et du SPA). Il participera à une conférence intitulée : Quel cadre réglementaire pour exercer nos métiers de la beauté et du bien-être en 2013 ? Plus d'information ...
Le décret n° 2011-382 du 11 avril 2011, publié au Journal Officiel du 12 avril 2011, a notamment interdit la mise en oeuvre des techniques à visée lipolytique utilisant des agents physiques externes. Au nom de la Confédération Nationale de l'Esthétique-Parfumerie, Maître SIMHON a introduit deux recours devant le Conseil d'Etat, afin de solliciter la suspension provisoire de cette disposition, puis son annulation (définitive et rétroactive). Par ...
déc.
7

Un généraliste condamné pour avoir outrepassé ses compétences : pas si sûr !!!

  • Par david.simhon le
Un célèbre magazine médical professionnel vient de titrer l'un de ses articles (lequotidiendumedecin.fr 03/12/2010, Renée CARTON) : « Un généraliste condamné pour avoir outrepassé ses compétences » ; et d'expliquer « La Cour de cassation a jugé responsable un médecin généraliste qui a commis une erreur médicale, alors qu'il assurait une permanence aux urgences, car il aurait dû s'abstenir de poursuivre des soins dépassant ses compétences. » De quoi, selon la revue: « compliquer ...
Connexion
Création d'un membre
Création d'un espace
Inscription à une communauté