sept.
25

ABANDON DU DOMICILE CONJUGAL

  • Par brigitte.bogucki le
    (mis à jour le )
  • Dernier commentaire ajouté

C'est la grande peur, et pourtant ça n'a juridiquement que si peu d'importance...


Rappelons tout d'abord que ça n'est pas un délit, chacun est libre de demeurer ou bon lui semble.


Alors quelles sont les conséquences de ce déménagement?


C'est une faute qui pourrait en principe permettre le divorce aux torts exclusifs de celui qui est parti. Toutefois la question de savoir si nos tribunaux continuent à considérer que c'est suffisant en soi pour cela reste posée.


Mais rappelons que cette faute n'entraîne en elle même aucune conséquence concernant les enfants, ni la pension, ni la prestation compensatoire, ni la liquidation du régime matrimonial et que l'octroi de dommages intérêts de ce chef reste hautement improbable.


Mieux, le fait d'être parti ouvre une fois le délai passé, la possibilité de mettre en oeuvre le divorce pour altération définitive du lien conjugal.


Alors quel est l'inconvénient?


Il n'y en a qu'un réel, mais il peut être très lourd de conséquence, cela concerne le domicile conjugal.


Si le domicile conjugal appartient aux époux et que l'un d'entre eux le quitte, de facto il en laisse la jouissance à l'autre et il est fort probable qu'en cas de divorce contentieux, le JAF fasse de même.


En pratique cela aura pour conséquence que celui qui reste dans le domicile conjugal va pouvoir s'y maintenir, parfois durant des années sans débourser un sou ou presque...


C'est donc ce point qui est le plus problématique et qu'il convient d'étudier avec son avocat avant de quitter le domicile conjugal.


Vous trouverez des informations complémentaires sur le domicile conjugal dans le divorce sur mon site internet, cyber-avocat.com



183 commentaires

bizarre

  • Par meyer le

je suis étonnée car l'un de vos confrères m'a dit que surtout il ne fallait pas quitter le domicile conjugal, que c'était grave


ca depend des situations

  • Par brigitte.bogucki le

vous êtes peut être dans une situation spécifique très particulière.


je ne peux ici juger du bien fondé ou non d'un conseil sur un dossier dont j'ignore tout.


c pas juste

  • Par adam le

et si quitter le domicile conjugale pour se preserver, les juges n'en tiennent pas compte?


mais encore

  • Par brigitte.bogucki le

difficile de répondre dans l'absolu, lorsqu'il y a danger les juges en toennent parfaitement compte, le problème est celui de la preuve


elle m'a demander de partir

  • Par Rossignol Gérard le

c'est ma femme qi m'a demander de partir et maintenant elle dit que j'ait quitter le domicile conjugal et que c'est une faute.


comment dois je faire?


encore un problème de preuve

  • Par brigitte.bogucki le

Si elle ne vous a pas écrit et que vous n'avez aucune preuve que vous êtes parti à sa demande, alors effectivement elle a raison.


toutefois cette faute n'ayant que peu ou pas de conséquences (voyez l'article ci dessus), ca n'est pas nécessairement grave.


je en peux que vous conseiller de voir un avocat pour déterminer avec lui les problèmes éventuels et dans ce cas vous pourriez éventuellement réintégrer le domicile conjugal.


vrai, je peux partir?

  • Par moumon le

mon mari ne cesse de me dire que si je pars, il garde tout et la vie est un enfer.


alors si je pars, je ne risque vraiment rien?


verifiez

  • Par brigitte.bogucki le

sur le principe tout ce qui est écrit dans cet article est vrai, à vous de voir avec votre avocat quelles seraient les conséquences spécifiques de votre départ.


domicile conjugal

  • Par bernard le

nous passons prochainement après 2 ans de procédure devant la jaf il est question de signer le divorce après 2 ans de rupture de la vie commune.Mon ex femme benéficiait de la maison encore payée par des crédits communs de la jouissance de la maison à titre gracieux et cela depuis 2 ans.

Or sur la maison elle a droit àune récompense dont elle conteste le montant bien sûr alors que les deux notaires sont à peu prè d'accord sur les montants.Le divorce signé j'avais compris que je pouvais vendre ce bien sur lequel je suis prioritaire, or mon avocat me dit qu'il faut sa signature! comment voulez vendre un bien avec mon ex femme qui souhaite s'y incruster(son avocat a contesté auprès du mien l'indemnité d'occupation que je lui demande) ce n'est plus 2 ans mais bien des années avant qu'elle ne sorte de là!!je ne peux plus actuellement payer le crédit. Merci de votre aide


Mr

  • Par cantin le

Bonjour ,


Ma femme et après 20 jours de notre mariage m'as demandé de quitter le domicile conjugale (bail de location a son nom), lors de mon retour au domicile j'ai constaté que la serrure a été changée !!! elle a également fait une main courante que j'ai quitté le domicile !!!!


Qu'est ce que j'ai comme droit et qu'est ce que je doit faire ??


NB : j'ai fait une main courante après la sienne que la serrure a été changée.


urgent situation desespérée

  • Par Françoise le

Bonsoir,


Je viens de constater que mon avocate ne m'avait nullement prévenue des conséquences de mon départ de mon domicile conjugual : mon mari m'avait demandée le divorce au mois de février et moi naivement j'ai pensé que la maison allait se vendre rapidement et dans ce cas au plus tard en été puisque c'est la bonne période pour vendre un bien. J'avais surtout pensé au bien de ma fille de 6 ans en organisant son inscription à la prochaine rentrée en CP. Ma soeur m'avait proposée de venir habiter chez elle à Paris et j'ai dit oui naturellement. Aujourd'hui je découvre que je peux rentrer chez moi dans ma maison sans l'accord de mon mari alors que nous sommes propritaires tous les 2. Tout cela parce que le 1er jugement provisoire a confirmé la séparation des domiciles. Par ailleurs, mon mari profite bien d'une maison de 148m2 et fait tout pour gagner du temps afin de rester dedans. Il connait très bien les rouages de la justice puisqu'il est à son 2ème divorce. Je suis dans une situation desespérée car ça se passe mal avec ma soeur qui ne veut plus m'héberger et je vais me retrouver à la rue. Je veux rentrer chez moi et ce n'est pas avec plaisir que je suis partie au départ et devoir revenir, la petite est assez perturbée déjà. Mon avocate indique qu'il faut repasser devant le juge et que tout ceci n'est pas sérieux. Je lui rappelle que si je connaissais toutes ces conséquences, je n'aurai jamais quitté le domicile. On ne me garantie pas le résultat car c'est le juge qui en décidera, si mon avocat n'est pas prête de défendre ma bonne foi, qui le fera? Pouvez-vous m'indiquer quels sont mes droits et moyens pour trouver rapidement une solution. Je suis prête à changer d'avocat si nécessaire.


Merci d'avance


domicile conjugal, danger

  • Par brigitte.bogucki le

les dangers du départ du domicile conjugal ne sont pas ceux que l'on croit, je vais faire prochainement une rubrique à ce sujet


comme promis

  • Par brigitte.bogucki le

voilà, un article est en ligne sur le sujet, vous le trouverez ICI


JE NE VOIS PAS MA SITUATION

  • Par ludovic le

Ma concubine que je n'étais pas marier avec mais vivent en appartement et ayant un enfant avec ma quitter sans me prévenir qu'elle partait définitivement. Mon histoire est compliqué, j'ai retrouvé un emploi depuis peu ont percevaient le rsa et l'aide au logement qui était a son nom et viré sur son compte a elle. Le bail était a nos deux nom mais le sien en 1er. Elle a voulu rendre visite a sa mère avec ma fille en Bretagne et cela devais se faire que pour une durée de trois jour, le jour de son départ au soir j'ai appris qu'elle ait partie définitivement avec ma fille en emportent tout ses papier, vêtements, bail et elle a appeler la veille de son départ la caf pour faire un changement de situation a était voir l'assistante sociale pour lui dire je ne sais quoi me laissent a ma plus grande surprise des facture impayés qu'elle n'a pas payer vu que s'est elle qui gérait le budget puis j'ai découvert des lettre d'huissier a son non elle a changer plusieurs fois de banque la ou elle et ait débiteur sur chacun d'eux a fait 3 forfait téléphonique don un que je m'utiliser comme téléphone personnelle qui a était couper pur facture impayés depuis avril 2010 et a retirer a son profit quand elle devais prendre l'argent pour son billet de train tout se qui avait sur mon compte elle ma enlever la procuration de son compte depuis trois jour je suis sans nouvelle de ma fille elle ne répond pas au téléphone suite a sa j'ai appeler l'assistante sociale de Dinan en Bretagne qui suit sa mère et la a ma grande surprise elle ma dit qu'elle n'habiter plus la , elle a changer de région maintenant je sais pas si cela ai la vérité car avec les service sociaux s'est toujours compliquer. Je ne les jamais maltraité je saisi un avocat mais je souhaiterais savoir qu'est-ce qu'elle encoure d'après tout sa. Car je veut la garde de ma fille.


RE: JE NE VOIS PAS MA SITUATION

  • Par YARA972 le

>Votre avocat vous conseillera beaucoup mieux que nous.


Mais même sans être mariés, la maman n'a pas plus d'autorisation sur sa fille que le papa.


Vous pouvez très certainement porter plainte pour enlèvement. Certes c'est ... dur mais cela ne pourra être que bénéfique pour la suite de la procédure si vous réclamer la garde.


Par contre je vous encourage à) faire des écrit : si vous n'avez que des coups de fils à droite et à gauche, confirmez les par LRAR, pour pouvoir les produire dans le dossier.


bon courage


RE: JE NE VOIS PAS MA SITUATION

quel est l'age de votre fille, selon son age il existe des possibilité de savoir où elle réside, ou de le savoir dès la rentrée scolaire au plus tard (si elle a l'age d'être scolarisée), ceci ne vous empêchant pas, au contraire de saisir le jaf de votre domicile (ne sachant où est votre enfant, le jaf de votre domicile a compétence pour statuer).


Il faut au surplus prévoir en effet de devoir déposer plainte pour non présentation d'enfant aggravée et la non communication de l'adresse de (la mère) l'enfant...


parents

  • Par Melle le

Bonjour


Ma mère a quitté le domicile conjugal il y a 3 semaines et dit qu'elle ne veut rien.

Or, la maison est à son nom et mon père est inquiet.


Faut-il notre accord, nous, les enfants qui sommes tous majeur, pour vendre ce bien familial si elle change d'avis?


Merci pour votre réponse.


pas de droit pour les enfants

  • Par brigitte.bogucki le

non, les enfants n'ont pas de droit particulier et notamment n'ont pas à intervenir.


rupture de vie commune notifiée

  • Par DMJ le

bonjour,

un collègue a été mis hors de chez lui / sa femme. Cette dernière lui a fait une attestation datée : la date inscrite est-elle la date exacte du divorce pour rupture de vie commune 2 ans après ? merci pour votre réponse


difficile à dire

  • Par brigitte.bogucki le

il n'y a pas de jurisprudence pour le moment donc c'est difficile à dire, d'autant que je n'ai pas non plus connaissance du dossier.


Domicile conjugal en indivision...

  • Par Hana le

Bonjour, mon père quitte régulièrement le domicile conjugal pour des longs séjours à létranger (6 à 12 mois) sans se soucier de l'existence de ma mère. Le logement familial est en undivision ,puisque je suis moi aussi propriétaire avec mes parents. Quels sont nos droits ? Peut-on parler d'abandon de domicile et d'abandon de famille ?? Merci de nous aider...


Prendre du recul

  • Par Bruno le

Bonjour,


Je ne m'entends plus avec ma femme et je souhaite prendre un peu de recul pendant, disons un mois, seul, avec une location temporaire. Tout en conservant mon adresse actuelle, en restant joignable et en contribuant aux charges. Je suis indécis quant à un éventuel divorce.

Nous avons 3 enfants.


Puis-je m'accorder ce temps de recul sans être accusé d'abandon du domicile conjugal ?


Abandon de domicile

  • Par Calmeraie le

Ma femme a abandonné le domicile conjugal depuis deux mois. Elle a démissionné de son travail et est partie à 500 km me laissant le compte commun a découvert et la charge de nos deux enfants dont l'un est lourdement handicapé. Elle ne subvient plus financierement et moralement à la charge du foyer . Que faire ?

Elle m'a ditqu'elle n'était pas attaquable car le divorce pour faute n'existait plus et qu'elle pouvait me réclamer la moitié de l'appartement.

Existe-t-il encore une justice pour celui qui doit tout assumer dans un cas d'abandon de vie commune ?


Merci de votre aide.


indivision

  • Par brigitte.bogucki le

l'indivision ne donne ni le droit de juger l'un des indivisaires pour son comportement, ni celui de l'attaquer pour son départ des lieux.


revoyez ICI la définition de l'abandon de famille, qui ne s'applique pas à ces cas.


l'époux abandonné peut attaquer en divorce ou en participation aux charges du ménage.


le divorce pour faute existe toujours, voir ICI


Abandon de domicile

  • Par Calmeraie le

Bonjour Maître,


Merci pour votre réponse. Est-il dans mon intérêt d'attaquer en divorce mon épouse qui a abandonné le domicile conjugal où dois-je me contenter de tout assumer et de garder ainsi le domicile conjugal.


Peut-on demander l'avis d'un juge sur la situation que je vis, décrite dans le post précédent, avant d'intenter une procédure de divorce ?


La personne qui abandonne le domicile conjugal peut-elle m'attaque en divorce sans autre motif qu'elle ne veut plus vivre avec moi ?


Merci de votre réponse.


conseils

  • Par brigitte.bogucki le

vous avez à l'évidence besoin d'une consultation complète sur votre situation et je ne peux que vous conseiller soit de vous rapprocher de votre avocat si vous en avez un, soit d'envisager une consultation avec moi (vous pouvez me joindre à mon cabinet pour fixer le rendez vous 01 42 76 02 02) soit au cabinet, soit téléphonique


avis du juge

  • Par brigitte.bogucki le

voilà une idée interessante mais non vous ne pouvez pas demander son avis au juge avant d'engager une procédure.


divorce forcé

  • Par brigitte.bogucki le

comme je l'ai expliqué sur ce blog, le divorce est ineluctable si l'époux qui est parti le demande puisqu'il lui suffit de deux ans de séparation pour être certain de l'obtenir.


Abandon du domicile conjugal

  • Par ROLLAND le

Bonjour,


Je suis actuellement mère de deux enfants (19 et 11ans). Je souhaite quitter le domicile conjugal en le signalant bien évidemment.

Meme si le divorce n'est pas prononcé, pourrais-je prendre avec moi, quelques meubles (frigérateur, un ou deux meubles, ainsi qu'une des deux voitures) sans qu'il n'y est de répercussion ?


Merci pour votre réponse.


consultation

  • Par brigitte.bogucki le

déclarer votre départ ne sert à rien et ne vous protège de rien.


il faut impérativement que vous consultiez un avocat avant de partir afin de faire le point avec lui de toutes les conséquences de votre départ, de vos droits, de vos devoirs et de ce qu'il est possible, voire indispensable de faire avant de partir.


c'est au cas par cas que cela se régle.


je peux vous recevoir si vous le souhaitez pour une consultation téléphonique ou au cabinet.


Abandon de domicile, enlèvement d'enfant et violence conjugale.

  • Par DALBERGUE le

Anecdote : en 1999, parce que j'avais demandé le divorce "à l'amiable", mon mari a enlevé arbitrairement notre unique enfant (17 mois) de notre domicile conjugal pour le placer chez ses parents, en leur pétendant que je le lui avais remis notre fils en lui disant que je les abandonnais.

Un mois et demi après, j'ai organisé mon départ du domicile car je n'avais plus accès à mon fils (déclaré orphelin de mère par mon mari auprès de l'Assistante Maternelle que je finirais par retrouver grâce à l'URSSAF et qui en témoignera à la gendarmerie de sa localité), étais victime de violences conjugales (ce qui n'était pas nouveau) et mon mari n'ayant pas voulu donner suite à ma demande de divorce... à l'amiable !

Le jour de mon déménagement (je n'ai pris que mes affaires personnelles, ce qui a été démontré, et en avait préalablement informé mon avocate qui ne m'a donné aucun commentaire ou conseil à ce sujet), le Maire de ma commune est intervenu auprès de la gendarmerie locale en m'accusant de voler mon mari, ce à quoi la gendarmerie lui a expliqué qu'il n'y a pas de vol entre époux, mais n'ayant pas eu satisfaction de sa requête auprès de la gendarmerie, ce Maire de ... a fini par faire contacté mon mari sur son lieu de travail.

Mon mari a déboulé, m'a, une nouvelle fois, filé une rouste en bonne et due forme et nous avons attéris à la gendarmerie mais plus pour déclarer mon départ comme je l'avais prévu avant l'intervention pertinente du maire de ma commune (qui n'était jamais intervenu lorsqu'il entendait mon mari me tabasser, on ne peut pas avoir tous les courages !).

Avec des certificats médicaux datant de plus d'un an, un nouveau certificat en poche et des témoins de la violence de mon mari, j'ai déposé plainte contre lui.

Résultats : la plainte n'a jamais été traitée, le divorce pour faute a été demandé par mon mari et, bien que la violence et "l'enlèvement" arbitraire de notre fils ont été reconnu, le juge m'a gentiment octroyé un abandon de domicile... chacun sa part du gâteau !

Pas de sanction, même pas un tirage d'oreille pour l'agresseur !

Pour infos complémentaires : c'est notre enfant, âgé de dix ans aujourd'hui qui est la nouvelle victime de mon ex-mari (un abord du sujet actuel est visible à la rubrique "aliénation Parentale" de ce blog)... et je me trimballe depuis presque dix ans avec l'étiquette "co-responsable du conflit parental" dans toutes les procédures (19) qu'elle sopient pour la protection de notre fils face à la vioelnce de son papa ou parce que je dois m'en défendre dans des accusations infondées.

Parfois je me demande si régler les contentieux à la cow-boy du Far West ne serait pas plus efficace et pertinent.

Parfois je reprends confiance en la justice de notre pays.

Parfois je rage devant l'état de souffrance de notre enfant.

Parfois j'ai l'impression d'avoir élu domicile dans les tribunaux... comme j'aimerais bien l'abandonner !


quel mélange

  • Par brigitte.bogucki le

1°) abandon de famille=non paiement de la pension alimentaire

2°) même si la police ne donne pas suite à une plainte il est toujours possible de faire condamner l'agresseur devant le tribunal correctionnel pour peu d'avoir les preuves adéquates. c'était déjà possible à l'époque


heureusement aujourd'hui les gendarmes (et les policiers) sont bien plus vigoureux envers les époux violents et le vôtre aurait fini en cellule de nos jours)


il est malheureusement souvent difficile de relever la barre d'une procédure mal engagée


ma femme me ruine!!!!je peu rien faire

  • Par corver le

Bonjour ma femme a quitter le foyer conjugale depuis le 15 avril,elle a pris sur le compte 7000€ et a toujours la carte bleu de notre compte commun en dépensant sans compter alors que je suis a l'étranger pour le travail,je suis rentrer ya 1 mois et j'ai découvert la demande de divorce,et son salaire est virer sur son compte perso,elle a la voiture qui est a mon nom et bien sur les enfant,je suis pied et poind lié étant a distance,elle sait que je suis fou d'elle et que je reste sans réaction,nous somme propriétaire mais j'ai toujours tout assumer seul depuis 10 ans. que dois je faire ?


prenez un avocat

  • Par el pigeon le

en urgence compte-tenu de la situation que vous décrivez. Ne faites rien , n'agissez pas sous le coup de l'émotion. Prenez un avocat ( choississez le avec lequel vous vous sentiez bien qui comprenne vos problèmes de disponibilité pratique ) et ensuite ecoutez le suivez ces conseils.

Vous courrez de trés grands risques votre position est trés dure et je vous sens bouleversé. Vous avez besoin d'être bien défendu. Il vous faut un avocat eventuellement vous pouvez en choisir un qui ai l'habitude de travailler ne partie avec Internet si votre poste à l'étranger est dans une région connectée.

Mais ne restez pas sans réagir, anéanti , dans votre cas vous avez besoin de mettre tout de suite un avocat dans la boucle il vous indiquera les premières mesures de précaution à prendre.


je veux divorcer

  • Par cyril le

cela fait des années que cela ne va plus avec mon épouse, mais elle le nie.

j'ai fait une dépression nerveuse, suis suivi par un psychologue depuis un an et j'ai enfin décidé de quitter ma femme.

Quitter ma femme, oui, mais pas mes enfants !!

nous avons acheté il y a 8 ans une maison, le crédit est divisé comme tel : 60% pour elle, 40% pour moi.

je souhaite quitter le domicile conjugal le plus vite possible, mais j'ai peur d'être en faute légalement. pour la maison, je souhaite que ma femme la garde et qu'elle ait la garde des enfants. je lui ai annoncé que je la quittais, nous faisons lit à part depuis quelques jours et de toute façon, nous nous contentions de faire lit commun). J'ai surtout peur, en quittant le domicile conjugale, que l'on m'empêche de voir mes fils.

quelle serait la démarche à suivre pour que les choses aillent vite (bien que je doute que ma femme accepte l'idée même du divorce, moi, je suis décidé) ?

j'ai lu querlque part qu'il fallait déposer une requête auprès du JAF : dois-je attendre d'avoir vu un avocat pour cela ? sinon, que dois-je dire dans cette requête ?

nous faisons actuellement compte commun et je n'ai pas encore de compte courant personel, je vais en ouvrir un la semaine prochaine et informer mon employeur (l'éducation nationale) de ce changement de coordonnées bancaires.

merci de m'aider


demandez conseil à un avocat

  • Par el pigeon le

cher Monsieur ,


Le problème n'est pas "la faute "puisque vous voulez d'aprés vos dires abandonner la maison laisser la résidence des enfants à Madame. de toute facon le législateur a disjoint la question de la faute des conséquences financiéres.

Vous semblez trés affecté , ne prenez pas de décision sans AVANT prendre conseil prés d'un avocat et de mesurer les conséquences de votre décision.

Jamais un juge n'acceptera qu'on vous emépche de voir vos enfants il faut un comportement grave pour que l'autorité parentale soit otée . Mais evidement personne ne vous prédire les réactions de Madame. Et comme vous pourrez le lire par exemple au fil du blog de Maitre Bogucki il y a des parents qui isntrumentnalisent les enfants une fois led ivorce lancé.

Il est impossible de vous conseiller utilement sans connaitre votre dossier et être avocat. La seule chose qu'on puisse vous dire c'est que ce n'est pas "la faute " le problème principal a priori mais tout ce que vous acceptez d'emblée en partant . Ne faites pas cela sur un coup de tête et sans avoir consulté un avocqt , vous risqueriez de le regretter des années durant.


Sur l'ouverture du compte personnel vou puvez le faire, veillez à ne pas créer des frais aux ménages par rapport aux prélévements notammment le remboursement des prêts . lisez l'artile de maitre Bogucki sur l'abandon du domicile conjugal.





je confirme

  • Par jenny le

El Pigeaon a raison.

Prenez bien le temps de reflechir a l'aspect emotionnel de la separation et son impact sur vos enfants.Ainsi qu'a la reaction possible de leur mere qui pourrait trouver du reconfort a les "monter" contre leur pere.

Pour les enfants, il faut une victime et un coupable, quelque soit le conflit, alors lisez bien les rubriques qui concernent l'alienation parentale, cela n'arrive pas qu'aux autres.

Ne quittez pas le domicile conjugal avec vos affaires personnelles , cela vous sera reproché. Il faut au moins, avoir fait la demarche aupres d'un service de mediation parentale au sujet de la residence des enfants et des contacts avec vous, droits de visite et d'hebergement.

Il existe des structures ( contacter la CAF ) qui aident les parents a divorcer sans impliquer leurs enfants ce qui evite de dramatiser les situations et créer des crises difficiles a resoudre une fois que les enfants ont fait un "choix".

C'est votre responsabilité de pere que de les mettre a l'abri d'etre instrumentalisés.


Et si vous preniez un peu de vacances, seul, pour reflechir.C'est votre droit et ce n'est pas un abandon de famille.


merci de vos conseils

  • Par cyril le

j'aéi décidé de consulter un avocat à notre retour de vacances et prends 2 jours et demi tout seul la semaine prochaine pour réfléchir.

il est bien évident que tant que le problème de la maison ne sera pas réglé (j'envisage de proposer à mon épouse que son père, qui a largement les moyens, me rachète mes parts) même si je fais virer mon salaire sur mon nouveau compte, je reverserai sur le compte joint le montant de ma part de remboursement mensuel de crédit.

merci pour l'information concernant la Caf

j'ai discuté hier soir une nouvelle fois avec mon épouse qui semble se résigner au moins à la séparation. je lui ai proposé une solution pour les enfants, sachant que, comme je l'ai déjà dit, je souhaite que leur mère en ait la garde, sachant qu'ils ont 6 ans et demi et huit ans et demi.

la solution proposée étant que, comme ma femme est cadre superieur et que moi, je suis professeur des écoles, en mi-temps thérapeutique aub moins jusqu'au 31 décembre, j'irais chercher les garçons à l'école, je les ramènerais chez leur mère et m'en ocuuperais jusqu'à ce qu'elle rentre, c'est à dire environs 19h, et que je m'en occuperais également le mercredi.

nous sommes apparemment tombés d'accord sur le fait qu'il faut les préserver un maximum, et je leur parlerai donc au retour des vacvances, d'abord seul puis avec leur mère.

ma décision de quitter mon épouse est la conséquence d'années de réflexions et de tentatives d'amélioration de nos relations. Nous ne nous sommes jamais violemment disputés, car je ne supporte pas ça, mais la mésentente et l'incompréhension dure depuis près de 10 ans, je n'avais tout simplement pas eu le courage et la volonté nécessaire avant de prendre cette décision.

1 an de thérapie m'y a évidemment aidé.

je vais donc consulter la caf en plus d'un avocat.

l'équilibre de mes enfants est très important pour moi, mais désormais, je prends aussi en compte le mien.


encopre une fois, merci de vos avis et renseignements.


Bail de location

  • Par SCHMIDT genevieve le

Bonjour,


Ma soeur a demander le divorce et avait demander à son mari de quitter l'appartement qu'ils louent ( bail aux deux noms acquis avant mariage).


Peut elle demander a son mari de partir et de garder la jouissance de l'appartement avec sa fille de 13 mois sachant qu'elle est la seule à travailler donc à payer le loyer.


ou a t elle le droit de rester dans l'appartement mais de dormir chez notre mère car elle se sent menacer. en effet, il l'espionne sans arrêt, elle est harceler, il lui a même pris son portable pour le montrer à son avocat soi disant.


Merci pour votre réponse


un avis simple

  • Par el pigeon le

en droit les due xpeuvent rester dans le slieux jusqu'à l' ONC. deuxiément personnne ET PASUN JAF ne reprochera un "abandon de domicile conjugal " à une femme ou un homme quittant les lieux pour épargner des scénes surtout en présence d'un enfant a peu de temps de déposer une réquête en divorce.


enfin si il s'agit d'une location votre soeur et son conjoint n'ont pas de quoi se déchirer ( autrement qu'amoureusement mais si on en est au divorce on garde son chagrin pour soi et on se comporte en adulte citoyen ).


C'est une grande chance d'être locataire en période de divorce ,a gir avec le bon sens ne nuit pas a, alors que on est propriétaire c'est une toute autre histoire.














SITUATION GRAVE !!!!!

  • Par ismahane le

Bonjour,


Moi, mon mari n'a jamais subvenu à nos besoins (moi et notre fille de 8 mois).


Il n'a jamais voulu travaillé depuis son arrivée en france en mars 2006.

En tout et pour tout il a travaillé 3 mois en 2 ans et demi !!!!!!!!


C'est moi qui paie tout; le loyer, l'électricité, les assurances, la bouffe....ENFIN TOUT!


Là Mr est parti en Algérie pour passer le mois du ramadan, bien évidemment il ne prévenu qu'à 1 heure de son départ.


J'ai su par la suite qu'il ne voulait qu'obtenir les papiers et faire des allers-retours.


Quels sont mes droits dans cette situation? Puis-je lui faire retirer ses papiers?


MERCI de me répondre à cette adresse mail : inesssafir@hotmail.com


RE: SITUATION GRAVE !!!!!

  • Par sarah le

salut je suis actuellement dans la meme situation que toi j'ai epouser un mec du bled j'ai un enfant de 8 mois et des qu'il a fait ces papiers il ses barer me laisant payer toute les factures je sais quil ve que je demande le divorce mais sa pourrai que l'aranger


échange mais pas consultation

  • Par brigitte.bogucki le

ce blog est un lieu d'échange, pas de consultation.


qu'est ce que je risque ?

  • Par J-R le

Bonjour,j'ai 24 ans, lui 35. je voudrais quitter mon mari et aller vivre avec mon amant dans une autre région. De peur de sa reaction, je voudrais quitter le domicile conjugal du jour au lendemain, car il m a déjà menacé de me faire du mal si jamais je le quittais. J'ai l intention de lui laisser notre fils(le mettre chez ses parents le jour ou je pars), mais j ai peur de ne pas avoir le droit de l avoir pour les vacances si je quitte le domicile conjugale . Bien sure, j entamerais une procedure de divorce par la suite. merci de m aider, cordialement, J.R.


ce n'est pas juste a mon avis

  • Par anne le

Bonjour,

Je sais, c'est naive, mais je ne trouve pas juste que l'institution du mariage se soit degrade comme ca.

Mon mari a fait abandon, et 6 mois plus tard demander le divorce et vouloir se debarraser comme deux vieuilles chaussures de moi et ma fille.

Je ne trouve pas juste qu'une personne puisse trahir et quitter l;autre sans que justice soit faite.

C'est comme une loi que protege les victimaires et pas les victimes.

L'abandon , les mensonges, les menaces de "si tu va a la police alors la je divorce car je ne veux que un temps pour vivre des nouvelles experiences sexuelles..."...

Quand on voit que mon mari a tous les droits et moi, je doit accepter un divorce et ses conditions sans pouvoir meme donner mon avis alors la je me demande ce que je vais apprendre a ma fille.

Deja elle meme dit que ce n'est pas la peine le mariage car apres un homme te quitte quand il trouve une fille plus jeune.

L'abandon c'est une trahison. La loi ne protege pas et cela nous rends impuissantes face a l'adversite de la situation.

Quel malheur....

La famille comme institution est completement sans protection car la chose fondamentale que c'est le respect vers l'autre est completement perdu et, le plus ironique: celui qui brise , celui qui denigre et detruit la famille est bien protege par la loi!

Merci de cet espace.....


le couple n'est pas la famille

  • Par Eric le

Bonjour,

Je ne peux pas m'empêcher de répondre à ce dernier commentaire qui confond deux choses bien différentes : le couple et la famille.


Ce qui signifie que, comme vous le dira tout conseiller, tout psychologue, etc. on ne reste pas ensemble uniquement à cause des enfants.


Mon conjoint est une très bonne mère à mes yeux, mais elle n'est pas ou plus le conjoint avec qui je veux vivre le reste de ma vie.

On peut avoir une vie de famille (à 4 pour nous) très intéressante, mais en même temps une vie de couple totalement vide.


Il n'est effectivement pas concevable qu'un membre du couple abandonne totalement ses enfants, mais quitter son conjoint n'est pas nécessairement trahir l'autre, c'est souvent être honnête avec soi-même.


pardon

  • Par Anne le

Monsieur, vous pensez que c'est etre honnette avec soi meme etre violent de toutes les formes avec femme et enfant, spolier la propre fille et femme, trahir, abandonner et meme demissionner au travail pour ne pas payer absolument rien et faire venir en France une famille car "ici en France c'est rien tout ce que j'ai fait mais chez toi c'est le pire" selon les mots de mon futur ex???

Laisser fille et femme sans quoi manger ou se soigner aussi???

L'abandon, la trahison doivent etre des fautes bien graves, cette histoire de a l'amiable c'est juste pour proteger les victimaires et pas les victimes monsieur.

Merci de m'aider a mieux connaitre les hommes uqi pensent comme vous, j'essayerai de dire cela a ma fille.

Cordialement, Anne


pour clarifier

  • Par Anne le

J'ai demande et je demande toujours a mon futur ex de ne pas couper les ponts et que nous nous occuppions ensemble de notre fille....ca fera bientot un an qu'il ne la voit pas.

Mais il n'est pas comme ca avec ses enfants de son premier mariage.

Il n'a meme appelle sa fille pour son anniversaire...mon coeur se dechire quand je vois des parents qui souffrent terriblement quand ils ne peuvent pas voir ses enfants apres un divorce, et je vois le pere de ma fille ne pas aimer la petite, et chercher de tout faire pour qu'elle soit malheureuse.

Le monde n'est pas en equilibre, ma fille ne veut plus revoir son pere. Quoi faire??J'ai presque tout essaye mais il a ferme son coeur et un enfant ressent quand il est refuse.


Le couple n'est pas la famille

  • Par c.h. le

"Mon conjoint est une très bonne mère à mes yeux, mais elle n'est pas ou plus le conjoint avec qui je veux vivre" Allons, ce n'est plus de la trahison de ne pas prendre au sérieux les promesses dites devant maire, témoins, amis, famille.

C'est tout à l'honneur d'un homme de considérer la femme comme bonne reproductrice et bonne mère qui accouche d'enfants de bon format et sains, bonne allaitante, bonne éleveuse, et, après qu'elle vous a fait de beaux enfants, considérer qu'on ne veut pas vivre avec elle toute sa vie parce qu'elle ne correspond plus, à ce que soi-même on considère comme conjointe idéale.

Prononcer sur l'autre un jugement qu'on pronostique soi-même infaillible, ce n'est pas un baiser de judas, quand c'est seulement rendre-compte pour innocenter son propre comportement.

Et, parler avantageusement de soi et dire que c'est parce qu'on est honnête avec soi-même qu'on demande le divorce, ça montre une grandeur d'âme. Il faut applaudir.


"Comme vous le dira tout conseiller, tout psychologue" Attention quand même à ceux qui répandent des conseils, par les temps qui courent, on voit bien que les conseilleurs peuvent changer de discours et l'adapter selon le sens du vent.


Vous y allez un peu fort

  • Par YARA972 le

Notre société vie sur une base vieille de plusieurs centaines d'années.


A l'époque l'espérance de vie était de 30 à 40 ans maxi.


Aujourd'hui on vit jusqu'à 100 ans. Autant vous dire que l'on a le temps de changer (regardez vous : vous n'avez plus les mêmes goûts musicaux que lors de vos 20 ans, vous n'avez plus les mêmes tenues vestimentaires, vous n'avez plus le même cercle d'amis). On change pour tout, même pour sa/son conjoint.


Et rassurez vous, quand on se fait les belles promesses (je rappelle faites sur un base vieille de plusisuers centaines d'années), on y croit. On ne le fait pas au hasard.


La vie est faite de découverte, d'expérience qui change notre vision sur le monde, les autres.


Je trouve tout à fait normal de changer de vision sur son conjoint, cela peut être en bon et parfois en mal. Je ne vois pas en quoi cela nous rend coupable.


J'applaudi donc


donc la cruante est autorise??

  • Par Anne le

Un conjoint qui change d'avis comme de culotte sur son epoux ou epouse a'-t-il le droit aussi d'etre pervers, violent, et meme demissionner a son travail en laissant femme est enfants avec dossiers medicaux compliques sans protection?

On peut recommencer une nouvelle vie, mais pas au pris de detruire l'anterieur.

Heureusement la diversite des pensees nous rend uniques et je pense que moi aussi j'ai montre du respect avec ma fidelite, ma dedication et ma confiance aveugle, amen de avec mon argent!.

Je ne justifie pas la violence, la trahison ni l'adultere. ON peut d'abord finir un rapport ou un mariage et apres, une fois libre, laisser aller le coeur et les hormones !!

Mais biensur, je respecte ceux qui ne pensent pas comme moi car je ne suis qu'une partie de cette societe.

Oui la vie est faite de decouverte, mais decouverte dans mon lit avec une autre et avec mon argent??

Decouverte de plein de femmes pendant qu'il est marie???cela s'appelle chez moi promiscuite. Et dans mon village, une petite ile, le mot est un gros mot....

Bien a vous tous et toute discussion est enrechissante!!!!

Desole de mon pauvre francais....



Ca m'étonne pas que ...

  • Par YARA972 le

certains divorces tournent à la sauce aigre douce.


Pourquoi toujours tirer le particulier du général.


Bien sûr que je ne cautionne pas la violence conjugel, bien sûre que je ne cautionne pas le SAP.


Mais ouvrez les yeux (ce qui ne veut pas dire acceptez) l'adultère existe depuis que le monde est monde.


L'Homme naît libre. Il n'appartient à PERSONNE, pas même à son ou sa conjointe.


Tout n'est pas noir et blanc. On se pose des questions, on doute et puis mince, je trouve hônnete de dire à l'autre je ne t'aime plus, je te quitte : l'inverse est, pour moi, mensonge et hypocrisie.


On doit assumer ses actes, quand bien même cela soit difficile.

La vie est une lutte, il faut se battre et ne pas rester dans le fatalisme. il faut agir : les catholiques disent aide toi et le ciel t'aidera. Je traduit ça par : provoque la chance et tu l'auras.


Un divorce est difficile, j'en ai vécu un. J'ai simplement décidé de tourner la page et de me projeter dans le futur. Et croyez moi j'en ai bavé, j'ai recommencé du bas de l'échelle.


On récolte ce que l'on sème


je compatis vraiment mais..

  • Par jenny le

ce qui est essentiel c'est que votre fille grandisse sans entendre combien son pere a été ceci et cela pour sa mère, voire pour elle.

Il est possible et fort probable qu'il soit cupide, volage et irresponsable, mais c'est votre histoire a vous.

...essayez vraiment , Anne, de gerer cela toute seule.

Je vous assure et c'est une maman qui ne peut plus voir ses enfants et reciproquement qui vous le dit. Que le rejet soit "mérité" ou non, ce n'est pas aux enfants d'en juger et surtout d'en souffrir.

Car même s'ils expriment ce "besoin" de repousser l'un de leurs parents , c'est a eux memes qu'ils font du mal, car c'est une partie d'eux memes, ( par la volonté de leurs deux parents) qu'ils renient par loyauté avec le parent avec lequel ils vivent.

C'est le cas de votre fille, comme le cas de mes enfants.

C'est totalement destructurant .

Parlez en a un psychologue . Vous verrez, cela peut faire de gros degats.Courage.Il faut beaucoup d'amour et d'abnegation pour proteger vraiment nos enfants.


Reconnaitre ouvertement ses sentiments et partir...

  • Par dora le


La souffrance du divorce ressemble étrangement à celle vécue lors d'un deuil.


Néanmoins, le conjoint désirant refaire sa vie ailleurs devrait prendre en compte la souffrance qu'il provoque et en assumer sa part de responsabilité.

Beaucoup de sentiments s'ajoutent à cette souffrance : culpabilité, injustice, peur et angoisse.


Mais, dans la plupart des cas, on s'apercoit que le conjoint "sortant" est incapable de reconnaitre qu'il n'a rien à reprocher d'important à son conjoint. Il cherche des excuses, des motifs pour expliquer le fait qu'il n'aime plus, provoquant ainsi cette culpabilité qui entraine un sentiment de profond échec chez l'autre.

Celà lui évite des remorts. Il se protège.


Pourtant, il faut faire une difference entre ceux qui profitent, abusent, les pervers narcissiques et caractériels, les violents (là, il faut essayer de se battre).


et ceux qui respectent l autre et donc eux-mêmes.

(d'autres liens peuvent se créer, parfois très profonds).


Dans le cadre du divorce, il est fréquent que certaines facettes de la personnalité de notre futur ex se dévoilent.

Alors, oui, il faut tourner la page et s'adapter très vite.


Notre vie nous appartient.






merci

  • Par Anne le

Jenny: oui, la premiere chose que j'ai fait c'est d'eemmener ma fille chez un psycologue mais il dit que si la petite ne veut plus voir son pere alors il faut penser a elle d'abord. Je voudrais bien continuer a parler de cela avec vous pour ne pas devier l'argument de ce blog. Mais je vous assure que de mon cote je ne fais que mettre en valeur malgre tout l'image de l'homme, du pere, car je pense que ma fille a le droit a l'amour de son pere, et un jour d'un mari.

Dora, vos conseils pratiques concernant sante, caf, etc, j'ai commence toutes les dermarches et je suis vraiment reconnaissante. Merci a tous.

Et oui, notre vie nous appartient...!Et ce que vous dites ici aussi...

Bon courage a tous!


abondan du domicile conjugale

  • Par dola le

svp madame,j'aimerai avoir un conseil,voilas je suis venu en france dans le cadre d'un regroupement familiale,et une fois au domicile conjugale ,ma vie de couple est devenu impossible,ma belle fille qui a 16ans vivait avec nous ,mon mari me demander de m'occuper que d'elle(c'est à dire ,la servire,lui faire la boniche) et lorsque j'ai refusé ma vie est devenu un enfer et la il a commencé à me délaisser,puis un jour il ma répudié(j'ai oublié de vous préciser que je suis algerienne et dans notre religion lorsque l'homme répudie son épouse elle n'est plus son épouse)aprés cela je ne pouvais plus rester à la maison et j'avais décidé de rentrer chez moi en algerie,et vu mon état des amies m'ont garder chez eux ,le temps de me remettre,puis j'ai décidé de rentrer chez moi,j'ai eu entre temp ma carte de séjour de 10 ans,alors voilas avant de rentrer chez moi en algerie,est ce que je peux faire une main courante,vu que j'ai quitté le domicile juste pour me protégé au cas ou lui décide de le faire de son coté car j'ai pas voulu le faire car j'espéré qu'il yaura un changement mais voilas qu'il n'a pas demandé aprés moi,et c'est pour cela que je préfère revenir dans mon pay ,je vous remercie de m'orienter .


séparation de fait

  • Par alain le

mon épouse à quitté le domicile conjugal il y a maintenant tois ans. j'ai appris qu'elle avait contracté un emprunt pour l'achat d'une voiture. Les comptes sont séparés. Que dois-je faire? Elle ne veut pas divorcer. J'entretien moi même la maison avec tout les frais que cela comporte.


vous devez ...

  • Par el pigeon le

divorcer.


puis-je?

  • Par alain le

bonjour, j'envisage de racheter la part de cette maison à mon épouse puis-je argumenter que pendant 3 ans 1/2 j'ai entretenu cette maison à mes frais personnel (+ impôt locaux à ma charge) pour faire descendre la part. C'est pas très correct, peut-être!!! Aprés tout c'est moi qui compte à la fin du mois

merci


en cours de divorce

  • Par alexandre le

passé pour la non conciliation du divorce , divorce donc en cours .

Mon eouse est partie me laissant moi et mon fils cela fait plus de trois ans; nous sommes actuellement entrain de divorcer , premier passage deavnt le juge ; ai je le droit de redemander a revoir tout ça en faisant faute pour abandon de famille ??? si oui comment procéder ,

merci


J'TAIME PLUS

  • Par ALIX le

Divorcer parce que l'on aime plus son conjoint - c'est l'argument suprême en matière de divorce dans cette mouvance des couples qui est devenue un fait de Sté -


on pourrait disserter sur l'Amour dans un couple -

et c'est un peu réducteur de résumer un parcours de vie avec une formule simpliste J'TAIME / J'TAIME PLUS - j'te quitte -






abandon du domicile

  • Par MEGANE le

mon mari est parti depuis 5 ans


si je veux vendre un bien - quelle est la procedure


cordialement


URGENT ABANDON DU DOMICILE CONJUGAL!

  • Par missdance le

Bonjour, mariée depuis 3 ans (sans enfants) mon mari m'a annoncé au mois de mars dernier qu'il souhaitait divorcer (simplement pour avoir plus de liberté sexuelle) puis il est parti de l'appartement, retourné chez ses parents (à 34 ans!) en me faisant signer la remise du bail. Je dois quitter l'appartement au 1er Juillet. Je suis au chômage et je n'ai nulle part ou aller (pas d'amis dans la localité ou je réside et ma famille vit en Outre-Mer). Pour le moment aucune procédure (divorce, séparation...) n'a été entamée. Malgré que le fait que je me sente trahie, abandonnée et humiliée, Je ne souhaite pas divorcer. J'ai peur qu'il "m'attaque" en premier. Quels recours puis-je avoir pour ne pas me retrouver à la rue et qu'il respecte l'obligation de vie commune? Si, à mon tour je souhaite entamer une procédure de divorce comment faire? Merci de votre aide et à bientôt!


Malheureusement

  • Par YARA972 le

rien


S'il veut divorcer vous y serez obligée.


Si vous n'avez pas de revenus, vous avez droit à l'aide juridictionnelle qui vous permettra de prendre un avocat.


En ce qui concerne la résiliation de bail, vuos avez signé donc je pense que vous ne pouvez plus rien faire (comme quoi il faut toujours réfléchir avant de faire quoi que ce soit).

Dans la procédure, vous pourrez dire qu'il vous a forcer (et expliquer comment il vou sa forcer).

Par contre je pense que vous pouvez aller porter plainte pour abandon de ... (je n'ai pas le terme exacte, il faudrait regarder dans le code civil) Votre mari se met hors la loi en ayant ce comportement.

Vous pouvez lui ecrire pour lui rappeler ses obligations. Demandez lui un devoir de secours (vous n'avez que 3 ans de mariage donc vous n'aurez droit à pas grand chose mais demandez une somme qui vosu permette de subvenir au minimum et en fonction de ses revenus à lui).


RE: Malheureusement

  • Par daria-june le

YARA72, votre post est assez ancien mais j'aimerai témoigner de ma petite histoire.


Vous dites que missdance n'aura pas grand-chose financièrement par le fait qu'il n'y a que 3 ans de mariage, sans enfants.


Missdance ne précise pas son age, ses revenus, son état de santé.

Le juge aux affaires familiales prendra tout en compte.


Missdance aurait pu demander une contribution aux charges du mariage en invoquant l'abandon dans le cas ou son époux l'aurait laissé en situation difficile.


J'ai vécu un peu la situation de missdance :


Mariée depuis 2ans,

suite à une profonde dépression j'ai perdu la moitié de mes revenus et devenue invalide catégorie 2.


Mon mari a craqué, m'a abandonné et quitté le domicile conjugal me laissant dans le besoin.


J'aurai pu demander le divorce mais dans un premier temps j'ai préféré demandé une contribution aux charges du mariage.


Mon avocat avait demandé 800 euros et obtenu gain de cause.

Mon mari percevait 1600 euros mensuels et n'avait pas de charges (vivant chez des amis) ni d'enfants à élever avec une autre compagne. Il avait juste un emprunt sur son véhicule.

Je l'ai fait saisir directement sur son salaire avec les arrierés en plus, ce qui faisait une saisie de + 1000 euros.


Mon mari a demandé une révision du jugement mais il a été débouté.

Il a fait appel et perdu cet appel.


Il a donc quitté son emploi et travaille en interim, percevant des salaires irréguliers et par conséquents plus bas, légèrement au-dessus du smic.

Par conséquent, je ne veux pas ressaisir pour le moment,


Avant qu'il ne démissionne, j'ai pu quand même pu percevoir plusieurs mois de saisie.











RE: Malheureusement

  • Par YARA le

Vous êtes peut être l'exception qui confirme la règle..;


Mais sincèrement 50% de revenus à titre de contribution aux charges du mariage, je trouve cela exhorbitant surtout si cela dure. Mais bon tant qu'il n'y a pas divorce, il a mariage donc contribution.


Votre ex mari n'étant pas satisfait de la décision de justice, il a d'abord employé les moyens légaux pour la faire modifier. N'y arrivant pas, il a employé des moyens moins avouable. Le résultat est le même pour vous, vous vous retrouvez sans ressources aujourd'hui : trop oublie qu'à tuer la poule aux oeufs d'or, ils n'auront plus d'oeuf.

Mais bon votre mari n'a qu'à engager une procédure en divorce et je pense très sincèrement que vous n'aurez aucune PC.


En ce qui concerne la saisine de 1000 EUR par mois, cela me paraît impossible (sur 1600 EUR de revenus net mensuel) puisque la part mensulle maximum saisissable pour ces revenus est de 448EUR (à la date d'aujourd'hui).


RE: Malheureusement

  • Par daria-june le

YARA, mon conjoint a bien été saisi de 800 euros mensuel + arriérés, donc au total environ 1000 euros.


Somme exorbitante, certes, mais le juge a du prendre en compte certains éléments :

- pas de loyer, pas de charges de famille autres le concernant puisque logé gracieusement,

-mon état de santé physique et psychologique antérieur et postérieur a ce départ,

- les conséquences engendrées par cet abandon sur moi-même et ma fille adolescente ( bien qu'il ne soit que le beau-père).


Bien sur, malgré l'appel positif pour moi, il est impossible actuellement d'effectuer une saisie directe sur le salaire de mon mari qui à beaucoup diminué.

Il a le droit de vivre sa vie malgré son abandon et je ne veux pas l'acculer par vengeance ou cupidité, le connaissant, il serait capable de partir vivre dans la rue.



Néanmoins, ayant pu le faire saisir auparavant, sur plusieurs mois, j'ai constitué une petite trésorerie pour parer au plus urgent.

J'espère pouvoir retravailler un petit peu, a mi-temps sur des périodes de 6 mois et je serais gagnante de 100 euros mensuel. Ce qui est énorme puisque je n'ai que 350 euros de revenus (pension d'invalidité) et 130 euros de PA pour ma fille (de son père).


J'ai fais le choix d'épouser cet homme et j en assume entièrement les conséquences, lui aussi (même si je lui ais quelque peu forcé la main).


Je pense que si je fais une nouvelle saisie directe par huissier, celui-ci ne pourra saisir qu'une petite part de la somme due, puisque les actions possibles des huissiers sont encadrées par la loi.


Mon mari étant prochainement en retraite (régime général + 8 années dans l'armée) à taux plein, je le ferais saisir à la base, sur un montant possible.


Bizarrement, il ne demande pas le divorce ( encore des sentiments peut-être).


J'ai épuré une partie de ses dettes personnelles et remis son compte bancaire à niveau pour qu'il ne soit pas interdit bancaire.

Mais, j'ai également fait gager son véhicule.


En cas de divorce et demande de PC, mon avocat dit que j'en obtiendrait une petite, de l'ordre de 10 000 euros.


Je n'ai pas envie de divorcer à mon age et pour différentes raisons tout-a-fait personnelles. Une séparation de corps serait peut-être plus adéquate et me préserverait financièrement de ses dettes.


A bientôt peut-être YARA et bonne année







Merci de votre aide!

  • Par Missdance le

Bonjour, veuillez excuser ma réponse tardive car j'essaie tant bien que mal de mettre de l'ordre dans mes "affaires". je vous remercie d'avoir répondu à ma requête. A bientôt!


me revoilà helas..... urgent besoin d'aide

  • Par jubur le

j'ai à nouveau besoin de conseil....


j'ai dit il y a quelques jours à ma femme que je souhaitais divorcer car de toutes évidences nous n'arrivons pas à nous retrouver.

De plus, elle refuse de consulter un thérapeute familiale.

jusqu'à il y a deux heures elle semblait accepter la situation. elle est allée vivre quelque jours chez ses parents (seule avec notre fils, ses parents étant absents)

ce soir il m'a téléphoné en disant qu'elle voulait immédiatement que je quitte le domicile conjugale et m'a menacé en disant qu elle demanderait la garde exclusivement de mon fils.

elle m'a hurlé dessus comme une furie.

je suis a bout de nerfs car elle est encore plus exécrable que d'habitude. (le fait que j'ai dit que je demandais le divorce a du la vexer, car elle pensait le demander avant moi, car elle me menaçait depuis quelques mois en me disant que si je ne changais pas ça ne pourrait pas aller entre nous.... mais je ne vois pas quoi changer en moi, elle est autoritaire et ne supporte pas que je soit MOI c'est tout)

j'ai brisé le téléphone de colère;

j'ai appelé ses parents pour leur dire que leur fille "avait un problème et que son père devait la calmer" parce que mes nerfs allaient lacher et que j'avais peur des conséquences.

je suis soigné pour dépression à cause d'elle, en plus, je sais que je ne devrais pas, je fume de l'herbe illisite pour me calmer, a la maison, jamais devant les enfants et jamais avant de travailler (je ne conduis pas) car avec tous les cachets qu'on me donne je n'arrive pas à me reveiller pour aller travailler et je ne veux pas perdre mon boulot en plus de mon fils


je ne sais plus si je dois rester ou partir, étant donner qu'aucun procédure est en route, on venait juste d'en parler, mais c'est invivable.

je vais prendre rdv avec un avocat la semaine prochaine mais puis je partir sans risque et surtout voir mon fils dans ses conditions? si je pars je n'ai aucun droit (je n'arrive déjà pas à le voir en vivant ici, alors si je pars mon fils va oublié qu'il a un père, il n'a pas deux ans)

Elle dit qu'elle va prouver que je m'occupe pas de mon fils (normal je n'arrive pas à m'en approché tellement elle l'accapare, en plus elle passe ses journées dehors afin que je ne le vois pas, elle ne travaille pas) et elle va dire que je fume du cannabis.

Je vous jure que j'en fume très peu et seulement pour retrouver le calme car je n'en peux plus.

je dors 10h par jour et je travaille 6h de nuit, donc pas énormément d'heure pour fumer.


ma question est,

peut elle avoir la garde exclusive de mon fils à cause de ça ?

je suis un bon père, je n'ai jamais frappé mes enfants et j'ai un fils en garde alternée, si j'étais un mauvais je ne demanderais pas à voir mes enfants. j'ai peur je ne sais plus quoi penser, aidez moi svp

je n'ai pas confiance en la justice et j'ai l'impression que les mères sont toujours gagnantes dans cette malheureuse bataille.


RE: me revoilà helas..... urgent besoin d'aide

  • Par YARA le

1) ARRETEZ de fumer cela se retournera contre vous et dans le divorce et pour votre santé. C'est un leurre que de penser que cela peut vous aider.


2) Voir ou ne pas voir ses enfants n'a rien à voir avec être un bon ou mauvais père.


3) Normalement, vous ne pouvez pas quitter le domicile conjugal : risque d'abandon de famille. Cependant si vous pensez que vous allez péter les plombs et devenir incontrolable au risque de commettre l'irréparable, partez. mais allez signaler le fait à la police ne leur expliquant la situation (cela sera toujours une preuve de votre bonne foi). N'oubliez pas de prendre ses coordonnées bacaire pour lui faire un viremen tmensuel pour lees contribution saux charges du mariage (et si vous pouvez faites 2 virement : 1 avec le montant de la contribution et 1 avec le montant de la PA que vou s souhaiteriez verser ATTENTION cers montants doivent correspondre à votre réalité économique : le juge risquant de garder les mm montants pour la procédure)


4) Si vou spartez, à partir de maitnenant, tout ce que vous direz à votre femme et qu'elle vou sdira, confirmez le part écrit et envoyez lui en LRAR. Toujours pour les preuves. En ce qui concerne votre fils, vous avez autant de droit que la mère sur votre fils donc essayez de le lui faire comprendre et dites lui que vous souhaitez prendre votre fils tels jours à tels heures (n'oubliez pas, si elle refuse ou accepte, mettez par écrit - elle ne pourra pas dire que vou sne voulez pas vou soccuper de votre fils, vous aurez la preuve du contraire) A chaque fois allez chercher votre fils, si elle ne veut pas vous le "donner" allez porter plainte à la police ou encore érivez lui. En gros blindez vous pour la bataille que vou sallez engager.


5) Ne mettez plus jamais ses parents en porte à faux : elle est leur fille et il la choisirons TOUJOURS avant vous. Cela ne les regarde pas et même cela peut se retourner contre vous.


6) Si vosu avez des comptes bancaires joints, désolidarisez vous : demandez à la banque comment faire. Si vous avez des comptes bancaires perso et qu'elle a la procuration, faites annuler la procuration.


7) Analysez tout ce que je viens de vou sdire, lisez le blog de maître bogucky pour anticiper et si vous le pouvez ne quittez pas le domicile avant d'avoir vu un avocat.


merci yara

  • Par jub le

merci de votre réponse yara, elle m'aide vraiment.

tout est clair, je suis juste à bout de nerf et n'est même pas envie de me battre

je veux juste partir, s il n y avait pas mon fils je quitterais tout

mais comme j'ai un autre fils en garde alternée il faut que je tienne


le plus dur c'est que j'ai 27 ans et deux séparations avec deux enfants accaparés par leur mère. c'est pire qu'un mauvais film

je suis dégoutée des femmes et de la vie


merci encore


RE: @ jub ou jubur

  • Par saraswati le

Vous brisez un téléphone de colère, vous admettez prendre des substances illicites, vous précisez être soigné pour dépression, vous vous réfugiez dans le sommeil afin de ne pas confrontez les réalités, pour comble vous indiquez que vous n'en êtes pas à votre première expérience malheuseuse mais qu'une expérience similaire vous a déjà séparé de votre premier fils, etc.


Avant d'être dégouté des femmes et de la vie, comme vous le dîtes, ne pensez vous pas que le problème peut venir de vous ? Avez vous pensé à consulter un psychologue, pour vous aider dans ces épreuves et dans votre vie en général ?


RE: @ jub ou jubur

  • Par jubur le

@sarswati

j'ai effectivement vu un psychologue, qui pour l'instant ne peut rien pour moi;


j'ai 27ans j'ai perdu mon père dans un accident de la route à 2ans mon père avait 22ans mais mère est restée handicapée et très fragile émotionnellement.


si j'ai brisé le téléphone c'est que ma femme de 23ans, avec qui je suis marié depuis 2 ans, m'a dit par téléphone "de dégager immédiatement de SON domicile et de renoncer à mon fils" car elle ferait tout pour me nuire


pour mon premier fils, j'avais 19ans la mère est tombée enceinte sous pilule je ne suis pas pour l'avortement, je l'ai donc assumé. Au bout de 2 ans elle m'a dit de partir j'avais 21ans j'ai demandé la garde alternée car j'étais très proche de mon fils et je voulais m'en occupé


alors avant de faire ce genre de remarque , demandez vous si il n y a pas de bonnes raisons d'être dégouté, de faire dépression, de fumer pour ne plus penser... je ne suis pas un robot. Je travaille de nuit et je subis les cris de ma femme hystérique "au foyer" parce qu'elle veut que je me lève à midi !!!!!!!!!!!!


RE: @ jub ou jubur

  • Par saraswati le

La vie n'est malheureusement pas rose pour tout le monde. La démarche de voir un psychologue est assurément la meilleure, mais s'il vous dit qu'il ne peut rien pour vous, changez en. Certaines situations sont certes plus dures que d'autres mais un psychologue est là pour y remédier, mais il est certain que ca ne se fera pas en quelques jours.


RE: @ jub ou jubur

  • Par alexia le

un medecin-psychiatre peut tout aussi bien (si ce n'est mieux ) faire l'affaire car ,en privé ,le medecin-psychiatre est remboursé par la sécurité sociale,le psychologue ne l'est pas.Dans les consultations du public il faut s'adresser aux centres médico-sychologiques de sectorisation psychiatriques,on les trouve dans le bottin,et prendre rendez-vous.Là, ce peut être un psychologue ou un psychiatre qui fera la ou les consultations et elles sont sans avances de frais.Je ne dirai pas gratuite car ce sont les contribuables qui payent.L'avantage d'une consultation avec un medecin-psychiatre c'est qu'il peut faire une prescription médicamenteuse,le canabis peut être très avantageusement remplacé par un médicament qui agira sur le sommeil ,l'anxiete et l'angoisse.


preuves recevables

  • Par jubur le

bonjour, merci de vos réponses cependant j'ai encore besoin de votre aide à tous, si Maitre Bogucki pouvait également me répondre...


j'ai fumé du cannabis pour fuir la réalité de mon couple et parce que ma femme c'est détournée de moi à la naissance de mon fils , j'ai fait et suis encore en dépression (fatigue, manque de sommeil, déception)


ma femme et moi avons décidé de divorcer, je suis déçu de voir mon couple dissout alors que tout était fabuleux il y a deux ans


ma femme a décidé que je ne verrais mon fils qu'en sa présence jusqu'a ses 7 ans et que je feterais toutes les fetes de famille chez elle avec elle (anniversaire, noel) pas de week end avec moi, de vacances etc....., que mon fils ne dormirait ni ne partirait jamais en vacances seul avec moi. elle se fout que mon premier fils soit privé de son petit frère

elle veut que je m'engage par écrit a respecter sa demande.

si je ne le fais pas elle dit qu'elle a des preuves que je fumais du cannabis (photo de mégot, photo de moi) Témoignage d'amis à elle disant que j'étais avachi sur un fauteuil et choutter (mais j'étais aussi sous antidépresseur à l'époque)

depuis qu'elle m a menacé j'ai tout arrété, les tests d'urines sont négatifs

mais l'idée de perdre mon petit à cause de cannabis me déstabilise et je lutte chaque jour pour ne pas fumer pour oublier

j'ai du mal à trouver la force de me battre à cause de ces menaces.

j'ai peur qu'elle aille à la police me dénoncait, comme elle le dit.


Nous voyons l'avocat dans 10j, c'est qui l'a choisi, si je ne signe pas sa demande, elle se servira des photos et témoignage contre moi. Je ne suis pas un criminel. si j'ai fumé c'est parce que les antidépresseurs ne m'apaissaient pas.


pouvez vous me dire si des photos (datée et prises à mon insu) et ces témoignage de ces amis (deux) peuvent servir de preuves ?

Rien ne prouve qu'elle ne fumait pas avec moi. Ni que je suis un fumeur journalier (à moins qu'elle m'ait pris en photo chaque jour dans le but de me nuire et qu'elle avait tout prévu.... me pousser à bout pour que je fumes pour me prendre en photo,puisque c'est ce qu'il se passait ..... je me demande si elle n'avait pas tout manigancer pour me virer de la vie de notre fils... mais ça me parait énorme qu'elle ait fait ça)

je n'ai jamais été condamné ni pris en flagrant délit de quoi ce soit. J'ai eu cette faiblesse car j'étais en dépression à cause des mes problèmes de couple.

De plus, au début de notre relation nous fumions ensemble et cela ne la dérangéais pas.

j'ai vraiment tout arreter et je veux que mon fils soit en DVH traditionnelle, je ne veux pas le lui prendre. Elle agit en mère possessive (cause principale de notre séparation et de ma dépression)

Est ce que je peux perdre la garde de mon fils ? elle me traite comme si j'étais un délinquant qui risque de mettre en danger son enfant. Mais c'est aussi le mien. Je ne suis pas un donneur de sperme , je suis son père.

De plus, si elle me dénonce je risque de perdre mon emploi et tout cela me paralyse.

merci de votre à tous


anniversaire de mariage

  • Par jubur le

hier c'était notre anniversaire de mariage

c était insupportable

j'ai quitté le domicile conjugale

suis je en tort ? j'ai versé 1000e à ma fille pour les frais

et je suis parti


y a t il un risque que je perde mon fils

rien n'est officiel

je me demande si je ne devrais pas rentrer aujourd hui


aidez moi, il me faut choisir entre la dépression et une chambre de bonne et la dépression et une furie... je n'en peux plus


RE: anniversaire de mariage

  • Par YARA le

Je ne pense pas que nous puissins vous aider pour ce que vou sdemandez. ici c'est un blog juridique. Même si je comprends que vou ssoyez perdu. Il me semble que vou savez besoin de voir des "vraies" personnes qui seront plus efficace que nous


RE: anniversaire de mariage

  • Par jubur le

Merci Yara

grace à l'aide de ma famille je repris un peu de courage et j'ai rendez vous avec un avocat pour faire valoir mes droits et ceux de mes fils

je suis peut etre dépressif pour l'instant mais c'est à l'échec de mon couple en partie, et je suis également émotif car je sortais déjà d'une bataille de 4 ans pour obtenir la garde alternée du grand car la premier fois ce n'était qu'un accord verbale et la maman de mon grand ne voulait pas officialiser

cette fois ci je prefère aller directeemnt en justice pour voir mon petit, je ne veux pas la guerre je veux juste voir mon petit

j espère juste que la maman acceptera sans se battre je l'aurais peu par rapport à elle, car mon petit a deux ans et je ne veux pas le séparer de sa mère, je veux juste être présent

merci à tous


divorce

  • Par narasima le

bonjour jai une amie qui a quitté son domicile conjugal avc ses enfants sans avertirs les autorités sa fait 2 ans et la 1ére année son marie est venu en vacance ché les parents de mon amie la ou elle habite maintenant pour voir les enfants elle la reçu, maintenant elle a lançé la procédure de divorce et la elle a peur pour la garde des enfants comme elle ai parti du domicile, et le domicile et sur son nom a elle ;il est un mari violent il la tapais et aussi sa fille mais elle a jamais porté plainte elle a demandé a ses amies de lui faire des lettres de témoigniage est ce que sa va etre valabe devant le juge? merci de votre réponse merci d'avoir fait créé se site


RE: divorce

  • Par daria-june le

Votre amie a quitté le domicile conjugal en emmenant les enfants.

Le fait est qu'en agissant ainsi, elle entravé les liens quotidiens d'avec leur père et c'est répréhensible.

Néanmoins, il était violent et son attitude compréhensible. Le juge aux affaires familiales ne peut qu'en tenir compte.

Le juge tiendra compte aussi du fait qu'elle ait accepté de recevoir son mari chez les grand-parents.

Dommage qu'il n'y ait pas de certificats médicaux pour appuyer les témoignages.

Concernant les enfants, je ne peux pas vous dire si le fait d'avoir quitté le domicile va lui faire perdre la garde.

Le juge en décidera après étude du dossier et la conciliation.

Et puis, déjà, le père demande-t-il la garde?

Si le papa n'est pas violent avec les enfants, il aura de toute façon un droit de visite.

S'il est prouvé qu'il est violent avec eux (physiquement ou psychologiquement),

La maman pourra donc demander des visites encadrées par un centre.

Le juge va également s'interresser aux finances.

Par exemple, qui règle le loyer et les charges de l'appartement dont le papa à la jouissance et dont le loyer est au nom de la maman.

Par exemple aussi, est ce que le papa contribue aux besoins des enfants?

Bon courage à votre amie



droit visite

  • Par roger le

bonjour mon amie va divorcé en se moment elle vie chez parent dans les dom avc ses enfants et son mari en métropole .Se quel a peur sais que son mari lui a dit que si il obtient le droit de visite il eménera la petite dans son pays il ai sri lankais et quelle ne la reverra plus ,que peut elle faire ?


RE: droit visite

  • Par YARA le

A part espérer, pas grand chose!!!


Elle peut qaund même contacter la Police de l'Air et des Frontières pour demander une interdiction de sortie du territoire (mais vu qu'en métropole, il n'y a rien de plus facile que de traverser une frontière et de partir d'un pays étranger!!!!


Vous pouvez également demander que le DVH s'exerce au domicile (plutot dans le département de résidence) de la mère, en effet, si elle vit dans les DOM, il est bcp plus facile d'empêcher un départ : la PAF est très vigilante. J'habite en Martinique et je sais de quoi je parle.


mais encore une fois, il n'y a aucune possibilité d'interdire quoi que ce soit : dans les DOM, il prend un bateau et se barre ni vu ni connu....


divorce

  • Par stéphanoise le

marié depuis 5 ans sans enfant et sans profession et donc aucun revenu depuis 5 ans, mon mari travaille touche 2000euros par mois. Je ne vie plus au domicile conjugal. ma question est Aurais-je le droit à une pension alimentaire et est-ce que c'est moi qui doit quitter le domicile où bien lui?


RE: divorce

  • Par YARA972 le

Concernant la pension alimentaire vous concernant cela s'appelle un devoir de secour. Vous pouvez en demander un (le logement à titre gratuit par ex) mais si vous avez une formation qui vous permettrait de travailler et vu les revenus de votre mari, n'y croyez pas trop (à par peut être le logement, qui peut être du coup un devoir de secours assez sympa).


Concernant le domicile conjugal, vous n'avez pas le droit, au sens juridique, de le faire, si vous le faites, vous pourrez être considérée comme fautive (abandon). Mais bon si l'ai est irrespirable, vou spouvez le faire, cela ne portera pas à conséquence (sauf que du coup vou smettez en péril le fait d'avoir le domicil conjugal)


abandon du domicile conjugale

  • Par david le

Bonjour

13 de vie commune et 7 ans de mariage, 2 enfants, un de 2 et demi avec un handicap moteur et un de 5 et demi. On a acheté une maison à rénové il y a 4 ans a nos deux noms. Ma femme en a eu marre des travaux, m'a prévenue une fois puis à quittée la maison 5 mois après sans m'aider a payer le prêt ou quoi que ce soi. Elle est partie avec le kangoo que j'ai payer avec mon salaire et de l'argent placé depuis que je travaille et elle m'a laissé le vieux camion qui déconne. J'ai toujours payé les prêts, les factures et de temps en temps les courses, elle payait les courses et la nourrice, travaillait 6mois de l'année puis chômage. J'ai entièrement rénové moi même la maison, à mis aussi 13000euros de l'héritage de mon grand-pere. Elle me dit que cela fait 5 ans qu'elle est malheureuse ? Je suis débile ou quoi. Si ca va pas, on achète pas une maison et surtout pas de projet pour un 2eme

un enfants. Enfin, elle est partie une semaine apres, je l'ai même aidé a déménager. Je lui est dit de réfléchir avant de divorcé mais sans résultat. 4 mois après elle me réclame. De plus, quand elle m'a dit qu'elle partait, elle venait de trouver un cdi. Là, j'ai vraiment l'impression que j'ai été pris pour une vache à lait. Ma question est de savoir si je peut la poursuivre pour abandon du domicile sachant qu'elle veut récupère la moitie de la plus value de la maison ? car là c'est le ponpon. Je veux surtout au moins récupèrer l'héritage de mon grand-pere car j'ai des suivies. Pour l'instant, on a les enfants 1 semaine sur deux et moi je compte m'éloigner et les prendres que le week-end. Ca fait mal mais je veux tourner la page. Merci de m'aider et me conseigner.


RE: abandon du domicile conjugale

  • Par YARA972 le

Le partage se fera au moment de la liquidation du régime matrimonial donc pas tout de suite et vous pourrez demandez la part qui vous revient


Je vous déconseille de quitter la maison : elle est partie et si vous le faites, elle va récupérer la maison et vous devrez la lui laisser tout le temps de la procédure de divorce + procédure de liquidation du régime


abandon du domicile conjugale

  • Par david le

Je pense que je me suis mal expliqué. Elle est partie il y a 4 mois et elle exige maintenant de vendre la maison, partager tous le reste des biens ce qui a été fait, puis le divorce une fois tout réglé. Pour l'instant, la maison vient tout juste d'être mise dans les agences et sur leboncoin de particulier à particulier. Je vais pouvoir suspendre une partie du prêt de la maison le faite qu'elle est dans une agence, car la financièrement, je peut pas être plus bas. Est ce que l'abandon du domicile conjugale est valable ? Quand dois-je demander a récupérer mon bien de mon grand-pere, les 13000euros ? Est ce que je peux récupérer aussi les 6000euros que j'avais économisé depuis 18ans avant de connaître ma femme et qui on servie au remboursement anticipé du kangoo sachant qu'elle est partie avec? nous étions mariée a ce moment ? En clair que dois je faire et a quelle moment ? Car c'est trop facile quand on a travaille 5 mois dans l'année pendant 8 ans, de trouver un cdi et de sa barrer en demandant la moitie de la plus value de la maison. Merci.


RE: abandon du domicile conjugale

  • Par YARA972 le

Allez voir un avocat et posez lui toutes ces questions, il sera plus à même de vous répondre.


En ce qui concerne la vente de la maison, si elle se fait avant divorce, les sommes seront "bloquées" jusqu"à la liquidaiton du régime matrimonial donc dans .... (enfin je crois, je ne suis pas certaine sur ce point - sauf à ce que vous trouviez un accord, ce qui semble mal parti)


pour la kangoo, il faut demander en prouvant ce que vosu dites.


Et concernant l'arrêt du remboursement, je ne comprends pas? La banque accepte que vous cessiez de payer les mensualités au motif que la maison est en vente????


RE: abandon du domicile conjugale

  • Par david le

En effet, je pense aller voir un avocat pour qu'il puisse m'expliquer les démarches à faire. Concernant le prêt de la maison, c'est juste une suspension de 6mois reconductible sur les prêts propre à la banque en attendant la vente de la maison. Merci comme même pour vos conseille. Au revoir.


abandon de domicile avec enfants

  • Par fan le

bonjour , ma concubine est partie de la maison y'a 4 jours et pour au moins 1 semaine encore voir plus , apres avoir deposer une main courante au commissariat , celle ci a pris les 2 enfants avec elle , je ne sais absolument pas ou il sont , elles ne les emmenent pas a l'ecole sous pretexte qu'ils sont malades , j'ai du mal a vivre cette situation , j'ai besoin de voir mes enfants , qu'es ce qui me reste comme recours a faire , a t'elle le droit de me confisquer les enfants comme ca , que risque t'elle ? svp merci


RE: abandon de domicile avec enfants

  • Par YARA972 le

Si vous ne faites rien, elle ne risque rien


Allez voir un avocat en urgence


Allez déposer plainte pour enlèvement d'enfants au commissariat, même ayant fait une main courante, elle ne peut pas les enlever et cela vous servira pour la suite.

Contactez également le rectorat pour informez que vous refusez une radiation des enfants de l'école où ils sont scolarisés actuellement (cela évitera qu'elle parte à 800 km)

VOus pouvez également lui envoyer une LRAR pour lui rappeler ses obligations : écrivez chez ses parents si vous ne savez pas où elle est.


mais voyez un avocat qui vous conseillera bien mieux


RE: abandon de domicile avec enfants

  • Par fan le

bonjour , merci pour la reponse , voici du nouveau , j'ai trouvé ou elle ce trouvait , au Service d'Accueil de Femmes en Difficulté , n'ayant rien a me reprocher niveau violence ou autre aussi bien vers elle que les enfants , vu que la structure les as accieulli , dois je toujours portez plainte ? pour enlevement d'enfants ?

car en faites elle veux une separation et veux gerer de son coté sans que je puisse intervenir , elle me dit dans un mail de ce matin que une rencontre de consiliation avec un organisme sera prevu , et que je verrez les enfants si ils le veulent bien , mais c'est facile d'amadouer des enfants , que me conseillez vous apres cette nouvelle lecture svp , je suis perdue merci


RE: abandon de domicile avec enfants

  • Par YARA972 le

Alleez voir un avocat tres tres vite.


Peut être devriez vous prendre la main dans le divorce (c'est à dire engager le divorce vous en premier), sinon vous ne serez que passif ....


RE: abandon de domicile avec enfants

  • Par marie le

"bonjour , ma concubine est partie de la maison " il me semble Yara qu'il n'est pas marié, pas besoin d'engager une procédure de divorce, peut être demander un référé au Jaf pour qu'il soit statué sur les enfants ???


RE: abandon de domicile avec enfants

  • Par fan le

exact marie , ont etait pacser , j'ai recu une lettre recommandé de casse de pacs .

j'ai donc pris un avocat pour me defendre . car je n'ai toujours pas vu les enfants .


RE: abandon de domicile avec enfants

  • Par fan le

bonjour , avocat pris , par contre pouvez vous me dire si , sous pretexte qu'elle n'habites plus a la maison , elle me dit qu'elle n'est plus obliger de payer les factures ( maison construite en indivision , avec le credit qui court encore ) merci beaucoup


RE: abandon de domicile avec enfants

  • Par YARA972 le

Je ne connais pas trop les règles du PACS, mais sur ce plan, je pense qu'elle doit encore un contribution aux charges "du pacs" (normalementon dit mariage)


Et donc les factures sont aussi à sa charge


Votre avocat vous le confirmera


Abandon de domicile (famille ) c'est urgent svp

  • Par virginie le

j'ai déjà fait appel à vous sur le post violence conjugal est harcellement morale . si je reviens vers vous aujourd'hui c'est que je suis dans une situation délicate. je ne suis pas marié et mon compagnon et parti du domicile il y a maintenant 3 semaines en nous disant qu'il en avait rien a foutre de nous 3 par un coup de tete et de sa volonté pour me faire souffrir. il joue sur le faite que je suis dépendante mes enfants et moi même de lui. je vous explique j'ai 2 enfants et pas d'emplois car c'est lui qui refuse que je travaille. il est donc partie du domicile sans nous laisser un sous ni a mangé rien il prend tout son chéquier sa carte de payement,sa carte de retrait, je suis dans une situation on je dois mendié pour mes enfants. je vous explique il me battée et réessayent en fin juin il a bousculé mon fils de 7ans violament est sa lui a cassé 2 dents, j'ai bien sur porté plainte mon fils aussi mais plaint classé sans suite. suite à sa il c'est que si il me touche a nouveau ou mes enfants c'est la prison en tous cas c'est se que les gendarmes lui on dit. maintenant du à la plainte faite contre lui il se mais a joué de mon mentale et m'empêche des qu'il la décidé d'élever mes enfants correctement pour m'en faire bavé en me laissant me débrouillé pour nourrir mais 2 enfants bien que j'ai aucun revenu. mais se qu'il me fait vivre me mais une honte infernal je sais plus (ou pas) vers qui me tournée que puis-je faire svp quel sont mes droits. dit moi pensez vous que je puise gardé le logement qui est le siens avec tout sa car je cherche a le quitté depuis un moment mais avec 2 enfant donc un scolarisé et un bébé est sans revenus sa m'arrangerais si loi était de mon coté juste pour que mais enfants arrête de souffrir ainsi et qu'il reste dans se logement pour rien changé de c'est habitude. merci d'avance pour votre réponse que j'attends impatiemment


RE: Abandon de domicile (famille ) c'est urgent svp

  • Par marie le

avez vous vu une assistante sociale ?


RE: Abandon de domicile (famille ) c'est urgent svp

  • Par HELMAS le

Bonjour,


Vous pouvez aussi vous rapprocher d'un service juridique, gratuit, de votre mairie.

Vous avez aussi le médiateur de la République.


Bon courage.


RE: Abandon de domicile (famille ) c'est urgent svp

  • Par virginie le

le médiateur en quoi peut il m'aidée exactement? il me faut une assistante sociale ou un avocat. moi je veux pas devoir mendié au service social. je voudrais faire se choix de me débrouillé sans aide social je veux juste savoir si un jdaf peut éventuellement me soutenir pour avoir des avantages pour le bien de mes enfants coté logement car mon concubin et propriétaire de 2 appartements. si personne veux m'aidé est comprendre que je suis sans revenue personne peut m'héberger dans mon entourage, car vu que j'ai plus sous moins était coupé du monde pas d'amies ect.. même avec ma famille il a fait en sort qu'une histoire éclate du coup je ne vois plus personne depuis déjà pas mal de temps je veux juste que que mon compagnon subvienne au bon soins de c'est deux enfants, est qu'il arrête de s'en servir pour me faire du mal car au finale c'est contre moi qu'il pense faire sa mais c'est mes enfants qui en fin de compte en subisse les conséquences. je veux juste savoir si avec le cas de femme battu rabaissé salie etc... donc mes enfants, si j'ai des chance ou pas pour l'éloigner de nous tout en restant ici pour le bien de la scolarité de mon fils de 7ans. moi j'ai mes voisins qui son témoins. après si ici vous voulez pas me répondre ben alors que faire allé a la mairie pour une aide juridique et dois -je faire appel a la gendarmerie en faite moi je veux pas en arrivé la vous comprenne veux pas l'enfoncer mais la il abuse de ma gentillesse. si sa dur je vais bien devoir faire quelque choses mais au finale c'est lui qui l'aura voulu a force de joué avec le feux


RE: Abandon de domicile (famille ) c'est urgent svp

  • Par marie le

"il me faut une assistante sociale ou un avocat" je crois que c'est par là qu'il faut commencer, vous n'avez pas d'argent, pas de quoi nourrir vos enfants et vous dites être battue. par contre vous voulez ménager votre compagnon qui vous aurait mis dans cette situation ! c'est à n'y rien comprendre.


RE: Abandon de domicile (famille ) c'est urgent svp

  • Par sylvie le

Dans votre cas, être raisonnable et responsable, c'est d'aller voir une assistante sociale pour faire valoir vos droits au rsa. Faire également une demande de logement en hlm, ça n'aboutira peut-être pas mais faites la, ça montrera que vous essayez de vous en sortir.

Ensuite bien sûr voir un avocat ce qui vous ne coûtera rien car il vous donnera un dossier pour l'aide juridictionnelle. Mais votre action en justice qui portera nécessairement ses fruits en vue d'une pension alimentaire va mettre des mois avant d'être conclue, donc faites en tout premier lieu une demande de rsa.


pfffff

  • Par virginie le

je vois, d'accord mais vous savez depuis hier il rentre a la maison toujour en repartant encore se matin il et revenu a 8h20 pour la rentré de son fils mais il est encore repartie toujours sans nous laissé un sous bien que je lui demande gentillement sa fait 1mois maintenant que sa dur il rentre pour repartir toujours sans rien me donné pour les petits lui il dis que c'est de ma faute tout sa car sois dissant que je le met a la porte et qu'il a des vetement sur lui sale depuis 1 mois moi. vous comprennez il veut me faire porté le chapeaux quand il rentre je l'empeche pas de se prendre du linge propre je le met pas dehors moi c'est lui qui repart mes voisin sont la pour le dire hier mes voisin était a la maison quand il est rentré et devant eux il se plaignait de pas être propre a cause de moi mais mes voisin on bien vu qu'il aurait pu en prendre hier avant de repartir il la pas fait encore se matin il est repartie sans récupéré du linge propre

se mec c'est un mythomane il va faire en sorte de me reproché tout sa il arrête pas de me le dire et a force moi ben je me poses des questions enfin voila quoi pourquoi la justice punie pas se genre de mec qui son violent et qui laisse leur famille comme sa moi je comprend pas après beaucoup de gens se demande pourquoi les femme dans mon cas ose rien dire et pas en parlé car finalement c'est moi qu'il fait passé pour une folle une moins que rien bien en plus que j'ai déjà déposé une plainte. je me sens même plus une femme a force tellement il me rabaisse tellement il me dit c'est de ta faute. lui c'est jamais de la sienne c'est vraie c'est lui le dingue mais c'est moi la méchante. vous voulez savoir en juillet 2006 j'ai déjà eu affaire a une assistante sociale elle me disait que c'était confidentielles et que si lui voulais en voir une aussi se serait une autre assistante sociale chose fausse elle ma menti cette dame car quand mon compagnons a su que je l'avais vu il c'est encouru d'allé la voir elle est elle la reçu et après sa me suis retrouvé dehors avec mon 1er fils qui a l"époque avait que 1ans car les gendarme mon jeté dehors de chez lui alors que je connaissais personne ici ma maman et ma soeur était en vacances a l'étranger j'ai bien failli resté 15 jour a la rue car les gendarme mon juste mise dehors avec mon bébé et avec quelque s'affaire heureusement pour moi un gentil garçon que je connaissais pas ma hébergé 15 jours le temps que ma famille rentre et vous voulez savoir pourquoi je ne veux plus le faire a cause de sa


RE: contribution aux charges du mariage

  • Par Information le

Virginie, selon le code civil si votre mari se défile de ses obligations, vous pouvez saisir le Juge pour qu'il soit

condamné à vous verser une contribution aux charges du mariage tout en étant toujours mariée, c'est dans le code civil. Bon courage


RE: contribution aux charges du mariage

  • Par sylvie le

Information, Virginie n'est pas mariée au père de ses enfants.....


RE: contribution aux charges du mariage

  • Par YARA972 le

Même sans être marié, elle peut obtenir une contribution pour les enfants.


Et compte tenu de la situaiton, elle pourrait réclamer des dommages et intérêt au titre DES préjudices subits


RE: contribution aux charges du mariage

  • Par marie le

oui sur le principe cependant il faudrait, qu'avant, Virginie aille voir une assistante sociale pour voir avec elle à régler l'urgence de sa situation , nourriture des enfants, logement. celle ci nous dit que le logement appartient à son compagnon donc elle peut être mise dehors à tout moment car elle n'a aucun droit au maintien dans les lieux et le juge ne peut lui attribuer le logement car il n'y a ni pacs ni mariage. parallèment il lui faut faire une procédure devant le jaf pour obtenir une contribution du compagnon à l'entretien de ses enfants.


RE: contribution aux charges du mariage

  • Par YARA972 le

Je pense que le logement peut lui être attribuer au titre de la (ou des ) PA.


Elle peut faire un référé devant le JAF, mais je suis d'accord, vu sa situation, il FAUT qu'elle aille voir une assistante sociale


Abandon de domicile (famille ) c'est urgent svp

  • Par virginie le

enfin si c'est comme sa préfère encore mourir de faim !!! si c'est pour passé pour une folle et lui la victime c'est pas la peine car a la rue avec un c'est pas simple avec 2 donc l'école obligatoire sa l'ai encore moins est c'est pour sa que je veux si la justice sera t'elle la pour m'aidée pour pas revivre. est mes enfants mangerons je trouverais la solution seule moi tampi


RE: Abandon de domicile (famille ) c'est urgent svp

  • Par sylvie le

Une action en justice c'est neuf mois minimum, point barre. Qu'est ce que vous voulez qu'on vous propose d'autre que d'aller voir les services sociaux ??? C'est ça ou c'est rien. Et puis, cherchez du travail, vous n'avez pas à lui obéïr sur ce point !!!! A-t-il au moins reconnu les enfants ? Si non, vous n'avez aucune légitimité à vivre chez lui et pouvez être mise dehors à tout moment (attention je ne dis pas cela pour l'excuser). Prenez vous en charge, allez voir des associations d'aide aux femmes en difficulté.


Abandon de domicile (famille ) c'est urgent svp

  • Par virginie le

rien est fait contre c'est papa la qui on que la méchanceté en eux c'est tout simplement dégueulasse. et il s'arrange toujours pour me faire culpabilisé et me rabaissé et lui passe pour un gentil une victime et tout le monde le crois alors que c'est moi la victime non ben j'ai eu la réponse a ma question je profère rien tenté si c'est pour vivre encore ainsi sa va encore se retourné contre moi il est fort pour sa. il me fait passé pour la mauvaise mère alors que moi seule j'assume mes enfants enfin merci encore pour vos réponses et votre écoute rien est fait dans se monde pour les femmes dans mon cas un droits au logement serais logique je vais pas prendre le risque de me retrouvé une fois de plus a la rue


Abandon de domicile (famille ) c'est urgent svp

  • Par virginie le

si ils les à reconnu heureusement pour moi.


Départ mari de l'habitation

  • Par Bosa le

Bonjour,

je suis mariée depuis 4 ans et nous avons 2 enfants (dont un bébé). Mon mari a quitter notre domicile (nous sommes propriétaires) il y a une semaine, me disant qu'il ne supportait plus la vie de famille. Je n'ai plus de nouvelle à ce jour. Je sais qu'il loge dans un hotel dans la région (débité sur notre compte joint). Mon seul revenu ne me permet pas de rembourser le prêt pour notre habitation (ni le reste).


Que dois-je faire ?


En vous remerciant.


RE: Départ mari de l'habitation

  • Par Bosa le

enfin plus exactement : ai-je un recourt quelconque ?


RE: Départ mari de l'habitation

  • Par tagada le

Chacun des époux est tenu de contribuer aux charges du ménage en fonction de ses moyens. Vous pouvez obtenir que le JAF le condamne à vous verser une contribution à ce titre.


RE: Départ mari de l'habitation

  • Par Bosa le

je vais donc me tourner vers le JAF,


merci


RE: Départ mari de l'habitation

  • Par Charlie le

Vous pouvez au préalable faire une déclaration en gendarmerie ou commissariat de police, pour signaler un abandon de domicile conjugal.

Même si Mr n'habite plus la maison, il en reste propriétaire et est toujours tenu d'en assurer l'emprunt.

De même il a l'obligation légale de continuer de pourvoir aux besoins de vos enfants.


Consultez d'urgence un avocat, à la maison de la justice et du droit vous aurez des infos gratuites. (voir coordonnées en mairie ou sur le site du ministère de la justice)


Separation, depart du dimocile avec toutes les affaires du bébé.

  • Par cocoricco83 le

bonjour,

Voici mon experience qui est en cours...

Mon ex compagne et moi meme nous nous sommes separé courant juillet, separation de corps. Nous avons continué la cohabitation sous le meme toit, financierement ça la mettait plus a l'aise, le bail etait a mon nom, elle effectuait les virements, je lui confiais la moitié du loyer en liquide en toute confiance. Elle a un enfant d'une premiere union et un second en commun.

Début septembre aprés une enieme dispute, elle a quitté le domicile avec son fils et l'integralité des affaires des enfants (son fils et notre fils)en laissant notre fils chez mes parents.

Le soir je recois un texto m'indiquant qu'elle avait quitté le domicile en mon absence(j'etait au travail au moment de son "demenagement"), j'apprend un mois plus tard que deux loyer n'ont pas été payé, du coup je me retrouve dans notre ancien domicile avec deux loyer de retard à payer plus un trou dans le budget correspondant au deux moitié de loyer que je lui avait confié pour qu'elle paie le loyer, et d'autres factures divers. Me trouvant dans l'incapacité de racheter une chambre pour le bébé (il a 14 mois) ainsi que des habits des placards, des biberons,et des jouets, j'ai confié le bébé a mes parents ou il y avait tout pour l'accueillir.

Actuellement elle demande la garde integrale de l'enfant pretextant que ce sont mes parents qui le garde et pas moi.

Fort de rechercher un equilibre pour l'enfant, je lui ai proposé une garde altérné une semaine \ une semaine, en lui proposant de lui confié le bébé le mercredi pour qu'il voir son demi frere.

Au début tout fonctionnait trés bien, mais a trés vite fait des proposition rocambolesque proposant que je ne vois l'enfant que sur les jours ou je ne travaillait pas et trés vite ça s'est transformé en "tu ne verras que un jour sur deux le week end...


RE: Separation, depart du dimocile avec toutes les affaires du bébé.

  • Par cocoricco83 le

souci est que sans jugement on a autant de droit l'un que l'autre, et j'ai peur qu'un jour elle ne prenne le bébé et ne veuille plus me le confier, quelle recourt puis je avoir ?


RE: Separation, depart du dimocile avec toutes les affaires du bébé.

  • Par YARA972 le

Je n'ai pas tout compris.


Vous avez un jugement concernant votre fils commun? Si oui elle doit s'y conformer sctrictement sino vous pouvez aller porter plainte pour non présentation d'enfant.


Concernant votre propre fils, où est-il? chez vos parents? chez elle?


S'il est chez vos parents demandez à ce dernier de vous "prêter" les meubles et vêtements por le petit le tmeps de la procédure (enfin en ce qui concerne les vêtements, vous allez en changer cette année vu qu'il grandit)


Ensuite êtiez vous marié? Si non moi je porterais plainte pour vol (1/+2 loyer + meubles et affaires du petit). conernant le loyer, il faudra prouver que vous lui avez donné 50% en espèce, ce n'est pas gagné (copie de relevé bancaire de votre part faisant apparaitre le retrait)


Concernant le loyer, allez voir votre propriétaire et expliquez lui la situation en lui demandant d'étaler la dette sur 12 mois par exemple et payez (cela pourra prouver que vous êtes réglo et donc qu'il n'y avait aucune raison que vous ne payiez pas votre loyer pendant 2 mois et donc que c'est votre ex qui a "volé" cet argent)


Et compte tenu des tensions entre vous, oubliez la résidence (on ne dit plus garde) alternée.



RE: Separation, depart du dimocile avec toutes les affaires du bébé.

  • Par HELMAS le

Bonjour,


Une copie du relevé bancaire faisant apparaître un retrait ne sera pas une preuve de versement en espèces pour le loyer, devant la justice française !


Dans tous les cas de versement d'espèces, il faut absolument un reçu en retour, daté et signé de la main du bénéficiaire !


Bon courage.


RE: Separation, depart du dimocile avec toutes les affaires du bébé.

  • Par Attention le

Une résidence alternée, surtout hebdomadaire, pour un bébé de 14 mois est à totalement à proscrire surtout dans le conteste présent !

En revanche, ce n'est pas bon à cet âge de ne voir son père qu'un week end sur deux.

Il est donc nécessaire de trouver un ryhme approprié à l'âge de cet enfant qui tienne compte de son besoin d'une présence continue d'un parent et qui lui permette d'accéder à son autre parent de façon fréquente mais sans coupure trop longues de l'autre.




RE: Separation, depart du dimocile avec toutes les affaires du bébé.

  • Par marie le

"en laissant notre fils chez mes parents." pensez vous que le lien principal d'attachement soit la maman en lisant cela ?? si j'étais partie j'aurai emmené les deux enfants avec moi, non ???


RE: Séparation, départ du domicile avec toutes les affaires du bébé.

  • Par YARA972 le

@Helmas : certes ce n'est pas une preuve mais un commencement de preuve. Surtout si le retrait correspond à 50% du loyer et en début de mois (ou fin du mois précédant). Ajouté à ces éléments le fait qu'il cherche à rembourser les 2 mois impayés, cela commence à faire qq éléments pour cocoricco 83


@marie : tout à fait d'accord, qui plus est, elle est partie avec l'ensemble du nécessaire du bébé donc elle savait que c'est le bébé qui serait touché.


RE: Separation, depart du dimocile avec toutes les affaires du bébé.

  • Par Attention le


Alors c'est du pur Kafka ! Ne dit-il pas qu'il a "confié le bébé à ses parents où il y avait tout pour l'accueillir" ?


C'est à tout le moins bizarre...s'agit-il vraiment d'un abandon du bébé par sa mère ? on finit par douter...










RE: Separation, depart du dimocile avec toutes les affaires du bébé.

  • Par YARA972 le

laissez kafka où il est


relisez le post et mettez votre haîne anti-père dans votre poche et ressortez la quand c'est justifiable.


Ce n'est pas lui qui a laissé son fils à ses parents : c'est la mère en se barrant avec meubles et habits dudit enfant dont elle n'a pas besoin puisqu'elle a laissé ledit bébé chez ses beaux-parents.


RE: Separation, depart du dimocile avec toutes les affaires du bébé.

  • Par Attention le


Inutile de vous demander de laisser votre incommensurable connerie de coté, car elle est congénitale chez vous !


Votre profonde bétise doublée de votre coté femme à barbe talibane, ne vous permet pas d'avoir le moindre esprit d'analyse !

Pour vous il parait naturel qu'une mère se barre avec un enfant mais pas l'autre, mais s'emmerde qui plus est, à embarquer matériel et garde robe du bébé ?????


Ne jugez pas les autres d'après vous-même : vous êtes une folle furieuse qui devrait suivre un traitement hormonal !





RE: Séparation, départ du domicile avec toutes les affaires du bébé.

  • Par YARA972 le

Hi hi hi


Hi hi hi


Et qui s'est la gentille fifille à sa maman qui vient de se bâcher par la connerie de la folle furieuse?


Hi hi hi


Vous pourrez m'insulter autant que vous voudrez : mes propos sont la stricte vérité et encore une fois, vous démontrez toute seule que lorsque vous êtes mise en défaut vous sortez les insultes.


"Etre pris pour une crétine par une fiéfé imbécile est un plaisir de fin gourmet


Je vous imagine : hystérique devant votre écran attendant schizophérnique que je (ou pat ou marie ou...) vous réponde


Hi hi hi


RE: Séparation, départ du domicile avec toutes les affaires du bébé.

  • Par Attention le


Si je devais vous imaginer ce serait dans un hopital psychiatrique où vous auriez un peu de temps pour apprendre à vous exprimer en français correct et à faire moins de fautes d'orthographe !

Par ailleurs on n'a jamais vu un fou furieux et moins encore une folle furieuse reconnaitre sa pathologie.




RE: Séparation, départ du domicile avec toutes les affaires du bébé.

  • Par YARA972 le

Hi hi hi


Je reviens à votre post complètement à côté de la plaque : ce n'est pas le père qui a abandonné son fils mais bien la mère et ça ça vous en bouche un coin parce que impossible à imaginer pour vous qui n'avez que sans neurones!!!


Quant à mes fautes j'ai déjà expliqué sur ce blog que je ne me relis pas, que je tape avec mes dix doigts et votre maman aurait du vous apprendre qu'avant d'aller balayer chez la voisine (folle ou pas) il faut le faire chez soi et être irréprochable, ce qui est loin d'être votre cas!!!!



RE: Séparation, départ du domicile avec toutes les affaires du bébé.

  • Par Attention le


Et bien relisez-vous une fois en passant, ne serait-ce que par correction vis à vis de ceux qui vous lisent ! En outre, avec quoi pensez-vous que les " gens tapent ", mais avec leurs dix doigts, madame la bananière ! Mais vous n'aviez pas saisi le mode d'emploi et vous devez utiliser vos doigts de pieds certainement !


Moi ce qui m'en bouche un coin, bougre d'idiote, ce n'est pas qu'une mère abandonne sa progéniture, mais qu'elle l'abandonne , tout en emportant lit, matériel et garde robe de la progéniture en question ! peut-être comme souvenir en lieu et place d'une photo !!!


Et ce qui ne m'en bouche pas un coin, mais qui m'interroge, c'est que le père annonce qu'elle l'a laissé à la grand mère paternelle, pour dire ensuite qu'il a confié le bébé à ses parents !

Ou il s'agit d'une folding dans votre genre et c'est la raison pour laquelle ça ne vous étonne pas, ou "la situation est moins limpide qu'il n'y parait !

Vous devriez surveiller votre taux de testostérone !







Ma femme m'accuse d'avoir abandonné le domicile conjugal

  • Par Nono le

Bonsoir,


Je me permets de vous adresser ce message, pour vous exposer ma situation qui est assez ironique et particulière. Il y a quelques jours, j'ai dit à mon épouse que j'allais rendre visite à ma famille. Cette dernière m'a dit qu'il était hors de question si non allait porter plainte auprès de la police pour abandon du domicile, elle n'a pas arrêté de m'harceler moralement et me faire des menances pendant que j'étais chez ma famille. En revanche, elle ne s'est pas génée car une semaine avant elle est allée rendre visite à la sienne. Je n'ai fait aucun commentaire et je lui ai dit que c'était une excellente chose. Le jour où je devais partir, je l'ai appelé sur son lieu de travail pour la prévenir que je partais quelques jours rendre visite à ma famille, bien entendu, elle n'a pas répondu. Je lui ai donc laissé un message sur son protable et elle n'a pas arrêté de me provoquer et de m'injurier, elle dit même qu'elle a envoyé une personne pour prendre une photo de mon véhicle sachant qu'elle s'est très bien que je suis chez ma famille. Comment dois-je réagir, comment dois-je faire ? Pouvez-vous me conseiller et me dire quelles sont les démarches à accomplir pour faire cesser tout ça. Merci d'avance pour vos réponses.


RE: Ma femme m'accuse d'avoir abandonné le domicile conjugal

  • Par YARA972 le

1) Comment réagir : laissez tomber!!!! Ne lui donnez pas de prise, laissez là s'essoufler à vous insulter. Le fait de partir 1 semaine dans votre famille ne sera JAMAIS considéré comme un abandon de domicile conjugal, surtout si depuis vous y êtes retourné!!


2) Pour faire cesser tout cela : demandez le divorce


Et rassurez vous, même si vous quittez le domicile conjugal et que le Code civil le punit, vous ne craignez pas grand chose (l'ex de mon conjoint est partie et n'a jamais été condamnée à quoi que ce soit, bien au contraire). Si vous voulez vous proteger, vous pouvez aller déposer une main courante à la gendarmerie précisant que compte tenu des insultes et menaces la vie au domicile conjugal est devenue impossible (gardez 1 copie, cela pourra vous servire pendant la procédure). Ensuite vous écrivez, rapidement et en LRAR, à votre futur ex que compte tenu de son attitude vous ne pouvez plus vivre sous le même toit mais que vous allez continuez à assumer votre "contribution aux charges du mariage" et qu'elle vous adresse copies des différentes copies pour que vous lui remboursiez 50%, ou que vous assumez l'intégrlité du loyer ou, ...;


ATTENTION, ne versez pas une somme trop frote sinon votre ex va se baser sur ce montant pour demander un devoir de secour plus important


RE: Ma femme m'accuse d'avoir abandonné le domicile conjugal

  • Par nono le

Bonjour Yara972,


Je tenais à vous remercier pour votre réponse qui m'a rassuré et je pense que dans un premier temps je vais me rendre chez la police pour déposer une main courante et dans second temps prendre rendez-vous avec un avocat car cette situation ne peut plus durer. Psychologiquement, je suis fatigué de toutes ses jérémiades et injures qu'elle me fait subir.


En tout cas je vous remercie encore.

Je vous tiendrai au courant de la suite des évènements.

A très bientôt.



Femme est partie avec enfant et veux divorcé

  • Par stéphane le

Bonjour, à tous voila ma femme est partie du domicile mardi 11 oct au matin avec notre enfant âge que de 2 ans sans mon accore. elle est partie a 500 km chez c'est parent de chez moi et ma dit part téléphone quel veux divorce et que je suis pas prés de revoir l'enfant et si ont divorcée c'est moi qui doit faire la route pour aller voir mon titi. de mon coté j'ai fait aussitôt une mains courant à la police mais j'ai très très peur de pas revoir je dor (la réponse de son départ des dispute et je suis très franc 4 claque en 7 ans et pas part violence que je suis pas du tout mais part les disputes et aussi car madame me reproche beaucoup de choses. mais elle reconnais pas c'est défaut) merci de votre répond


RE: Femme partie avec enfant et veut divorcer

  • Par YARA972 le

1) allez porter plainte pour enlèvement d'enfant et pas seulement une main courante, si les policiers ne veulent pas prendre votre plainte, écrivez directement au procureur de votre lieu de domicile.


2) lancez la procédure de divorce, vous aurez ainsi la main, demandez la résidence de votre enfant ou à défaut que les trajets soient entièrement à la charge de la mère puisque c'est elle qui est partie. Demandez également qu'elle participe à l'entretien du domicile conjugal tant que la procédure dure (50% du loyer par exemple)


3) niez systématiquement les violences (sauf si preuves) et SURTOUT ne l'insultez pas, ne la menacez pas physiquement.


RE: Femme partie avec enfant et veut divorcer

  • Par YARA972 le

LE PLUS IMPORTANT


Prennez un avocat, si vous n'avez pas les moyens, vous pouvez demandez à bénéficier de l'aide juridictionnelle (allez au tribunal dont vous dépendez)


Je souhaite quitter le domicile conjugal mais dans les régles du droit

  • Par nono le

Bonsoir,


Compte tenu des injures et menaces que mon épouse exerce sur moi, je ne peux plus continuer à vivre dans le même domicle que mon épouse. Malgré de longues discussions elle continue continue à m'harceler et honnêtement ça devient pesant. Elle est allée demandé à l'une de ses soeurs de se rendre sur le parking du domicile de ma mère pour savoir si j'y étais, en effet j'y étais bien car elle m'a envoyé via son téléphone portable une photo de mon véhicule, j'ai été choqué qu'elle puisse demander à l'une de ses soeurs d'aller m'espionner et je trouve cette façon d'agir pervers. Ma question est la suivante, comment puis-je quitter le domicile conjugal ? Est-ce que je dois voir un avocat qui puisse adresser une requête qui sera transmise au JAF qui à son tour prendra une ordonnance qui me permettra de ne plus vivre dans cet abîme ? Je suis entrain de somber dans une dépression car je ne sais plus quoi faire. J'ai beau essayé de la raisonner mais en vain, je pense que cette situation est inéluctable et on va droit vers une procédure de divorce sachant qu'elle ne souhaite pas divorcer mais qu'est-ce qu'elle veut, je n'arrive pas à la saisir, je ne reconnais plus cette personne. Le pire c'est qu'elle m'a menti, je savais qu'elle était divorcé d'un premier mariage, mais j'ai appris par elle que c'était son second divorce mais pourquoi me l'a t-elle dissimulé ? Je suis fatigué et j'en ai assez. Au début, c'était une personne agréable mais au fil du temps j'ai vu sa vraie personnalité car en fait elle achète les gens pour les amadouer mais en fait elle n'est pas si gentille que ça. Je suis désemparé mais je n'ai plus le choix désormais il me fait recourir au divorce car cette situation est insoutenable.


Merci d'avance pour vos réponses et vons conseils qui me seront très précieux.


A très bientôt.


RE: Je souhaite quitter le domicile conjugal mais dans les régles du droit

  • Par YARA972 le

Légalement vous ne pourriez quitter le domicile conjugel qu'avec l'accord du juge (article du code civil)


mais encore une fois, si vous prouver l'urgence de la situation, le juge ne vous en tiendra pas rigeur


confirmation

  • Par franck le

Donc le seul danger de quitter le dom et pour les biens immo ou mobillier , et que si je justifi que mon depart et pour ce préserve mutuellement ainsi que de nos enfants de tout derapage liés a notre situation, cela me me pénalisera pas sur mes demandes de garde et de pension alimentaire?(d'autant que je participerais financierement ce qui est normal)

par contre une fois partie vous me conseiller de prendre un avocat rapidement?


merci de votre aide


franck


RE: confirmation

  • Par YARA972 le

Si vous pouvez faire venir un huissier pour qu'il fasse un inventaire du mobilier avant votre départ ce sera bon pour la liquidation. evitez que Mme soit là, cela ne ferait que mettre de l'huile sur le feu. par contre une fois séparé, n'hésitez pas à lui faire parvenir une copie du constat : elle pourra y faire ses remarques et surtout cela lui évitera peut être de dilapider les meubles...


pour le départ du domicile, en principe, compte tenu des "violences" que vous subissez, le juge ne vous en portera pas rigueur mais.... vous n'êtes pas à l'abri d'un juge procédurier et encore faut-il prouver les insultes et les pressions psychologiques, dur dur.

Mais si vous partez et que vous assumez votre contribution aux charges du mariages, ce n'est que bon pour vous


je vous conseille d'aller voir un avocat DES MAINTENANT. je ne le suis pas et donc ce professionnel saura peut être quoi faire mieux que moi


Urgent mon épouse m'a foutu dehors

  • Par nono le

Bonsoir,


Je me suis rendu 4 jours chez ma famille et en rentrant à la maison mon épouse n'a pas arrêté de m'insulter et de me menacer qu'elle allait portait plainte contre moi alors que je n'ai jamais été violent avec elle . En fait, j'ai bien compris son petit jeu, elle essaie par tous les moyens de me pousser à bout pour que je lui mette la main dessus ou bien pour que je quitte le domicile dans le but de me pousser à la faute. Mais là c'était trop c'était la goute qui a fait déborder le vase car elle m'a pris les clés du logement et m'a mis dehors mais là je crains qu'elle aille déposer une main courante pour abandon de domicile alors que j'étais contraint de quitter le logement, je ne voulais pas partir car je suis chez moi mais pour éviter toutes violences et injures de sa part je n'ai pas dit un mot et je suis sorti car les choses commençaient à s'envenimer et j'ai donc du quitter le logement en laissant toutes mes affaires sous la contrainte je ne veux ni conflit ni de violence. Heureusement que ma soeur habite à quelques minutes de chez moi. Que dois-je faire car je suis à la rue ? Le pire c'est qu'elle va s'en servir pour dire que j'ai abandonné le domicile conjugal alors que ce n'est pas du tout le cas du fait qu'elle m'a pris mes clés et je ne peux plus avoir accès au logement. Dois-je me rendre à la police et quelles sont les autres démarches à faire car je suis perdu.


Merci de me répondre le plus rapidement possible car je suis dans l'impasse totale.


Bonne soirée.


RE: Urgent mon épouse m'a foutu dehors

  • Par YARA972 le

Demain vous retournez chez vous


Si madame n'est pas là, vous appelez un serrurier en disant que vous avez perdu vos clefs, vous récupérez tous vos papiers (banque, impôts, ...) qui pourraient vous êter utiles, vous les mettez chez votre soeur. Ensuite vous allez voir la police pour leur expliquer la situation, qu'ils soient au courant de votre mise à la porte.


Ensuite vous allez voir TRES RAPIDEMENT un avocat pour lancer la procédure de divorce (pour que vous ayez la main, si c'est elle qui commence, vous allez subir au départ)


Ensuite vous écrivez à votre femme que compte tenu de votre éviction du domicile conjugal, vous avez entammé une procédure de divorce


N'oubliez pas : la meilleure défense, c'est l'attaque


RE: Urgent mon épouse m'a foutu dehors

  • Par pat le

allez déposer plainte et demandez a la police de faire ouvrir la porte.

prenez ensuite toujours un double des clefs sur vous. Sortez d'urgence vos papiers et objets précieux.


@nono : expulsion du domicile par epouse..

  • Par JOLA le

Le contexte decrit de la violence psychologique a vtre endroit evoque les agissements de conjoint pervers narcissique..dt la problematique est de plus en plus connu,

Marie-Hirigoyen, psychiatre et specialistes des violences domestiques depeint les mecanismes ds ses 2 ouvrages suivants :

-harcelement moral

-femme sous emprise.

La psychologue Yvonne Poncet-Bonnissol, idem..dt vs trouverez les ouvrages aisement sur le net.

Elles st les pionnieres en ce domaine..et leurs recherches ont servi à l elaboration de la loi de juillet 2010 contre la violence psychologique considerée comme un délit.

Pour organiser vtre defense en justice urgemment et efficacement, entourez vs des conseils d avocats specialises ds ses problematiques, la majorite exerce a PARIS.

Sachez que ce type de divorce est feroce, rien ne vs sera epargné de la part de vtre conjoint violent..mais entouré de bons alliés, vs parviendrez a surmonter cette epreuve douloureuse. Ensuite, le temps et la sagesse consolent de bien des chagrins pour jardiner de nouveau le bonheur autrement.


Re : urgent mon épouse m'a foutu dehors

  • Par nono le

Bonsoir,


Je reviens à vous pour vous demander de plus amples renseignements car je suis perdu et je ne sais pas vers qui me tourner. Le fait de mon éviction du domicile conjugal par mon épouse a fait que je ne savais plus où aller, j'ai du donc me faire héberger chez ma soeur qui habite à proximité mais je n'ai pas voulu la déranger plus longtemps car elle a sa famille. Je suis donc retourné chez ma maman qui réside dans un autre département.


Ma question est de savoir où dois-je lancer la procédure de divorce car je ne remettrai plus jamais les pieds dans mon ancien domicile et je ne veux plus avoir à faire à mon épouse qui n'arrête pas de m'harceler et de m'envoyer des messages via le portable en m'injuriant en m'humiliant mais je ne préfère pas lui répondre. Je me suis rendu au TGI du domicile de ma maman et j'ai expliqué ma situation, l'agent chargé de l'accueil m'a donné une liste d'adresse et coordonnées téléphoniques dans lesquelles des avocats tiennent des permanences gratuites mais la prochaine permanence n'est que dans un mois hors je ne peux plus attendre pour antamer une procédure de divorce.


Pouvez-vous avoir l'amabilité de donner la marche à suivre et s'il est possible de lancer une procédure sur le lieu de domiciliation de ma maman qui m'héberge en attendant que je m'installe dans ce département ? Merci de me donner une réponse le plus rapidement possible.


Cordialement.


Bonne soirée.


RE: Re : urgent mon épouse m'a foutu dehors

  • Par YARA972 le

Quelle est la distance entre votre nouvelle résidence et l'ancienne?


RE: Re : urgent mon épouse m'a foutu dehors

  • Par nono le

Bonjour Yara,


Vous me demandez quelle est ma distance entre ma nouvelle résidence et l'ancienne, celà représente environ 200 km mais je vais entamer la procédure même si elle refuse le divorce par consentement mutuel. Par contre, cette dernière continue à m'envoyer des injures et propos humiliants via mon téléphone portable, je les ai conservé. J'ai déposé une main courante auprès de la police pour leur dire qu'elle m'a congédié du domicile conjugal. Je me doute qu'il va falloir attendre deux ans pour divorcer mais le fait de comparaître devant le JAF et qu'une ordonnonance de non-conciliation soit rendue je serais beaucoup plus apaisé car je n'en peux plus, je suis à bout.


A très bientôt.



RE: Re : urgent mon épouse m'a foutu dehors

  • Par nono le

Désolé c'était ordonnance que j'voulais écrire.


RE: Re : urgent mon épouse m'a foutu dehors

  • Par YARA972 le

Article 42 (du code de procédure civile)

Modifié par Décret 81-500 1981-05-12 art. 7 JORF 14 mai 1981 rectificatif JORF 21 mai 1981


La juridiction territorialement compétente est, sauf disposition contraire, celle du lieu où demeure le défendeur.

S'il y a plusieurs défendeurs, le demandeur saisit, à son choix, la juridiction du lieu où demeure l'un d'eux.

Si le défendeur n'a ni domicile ni résidence connus, le demandeur peut saisir la juridiction du lieu où il demeure ou celle de son choix s'il demeure à l'étranger



Donc faites votre requête au JAF du lieu du domicile conjugal (cad là ou habite votre future ex)

ce qui est logique puisque légalement vous ne devez pas quitter votre domicile...


RE: Re : urgent mon épouse m'a foutu dehors

  • Par nono le

Bonsoir Yara,


Je tenais tout particulièrement à vous remercier d'avoir répondu le plus rapidement à ma requête c'est vraiment très sympa de votre part.


A très bientôt.


RE: Re : urgent mon épouse m'a foutu dehors

  • Par YARA972 le

Concernant les injures par SMS, vous pouvez les relevés et les renvoyés à mme en LRAR


L'aîné des enfants de mon conjoint m'a envoyé un SMS d'insultes, je lui ai écrit avec copie du SMS en bas de page, ça m'a servi qq temps plus tard.


Donc vous pouvez lui écrire en luidemandant de bien vouloir arrêter de vous harceler


et vous joingnez un tableau récapitulant les différents SMS avec leur contenu, leur date et leur heure d'envoi.


Cela pourra toujours vous aider


Départ de la maison avec un bébé

  • Par Clemence le

Bonjour,

L'amie de mon frere est partie avec leur bébé de 2 mois. Elle ne veut pas lui dire où ils sont. Il a fait une main courante et va faire une requete au JAF. On lui dit (police et aide juridique) que ce n'est pas un enlevement. Que c'est moralement condamnable mais pas juridiquement.

Il veut juste voir son enfant et qu'il ne soit pas otage de leur situation de couple.

Que peut -il faire de plus ?

Merci d'avance

Clemence


RE: Départ de la maison avec un bébé

  • Par YARA972 le

Qu'il fasse plus que faire une main courante, qu'il porte plainte. Si la police ne veut rien entendre, qu'il écrive directement au Procureur.

ls ne sont pas marié et il y a bien enlèvement d'enfant (s'il la reconnu bien sur): les parents ont chacun les mêmes droits.


En parallèle, qu'il saisisse le JAF en demandant la résidenc exclusive de l'enfant (s'il se sent capable) au motif qu'il est le seul à pouvoir maintenir les liens entre les 2 parents.


Qu'il se dépêche!!


Pour info : article Code pénal 224-1


Le fait, sans ordre des autorités constituées et hors les cas prévus par la loi, d'arrêter, d'enlever, de détenir ou de séquestrer une personne, est puni de vingt ans de réclusion criminelle.



Les deux premiers alinéas de l'article 132-23 relatif à la période de sûreté sont applicables à cette infraction.



Toutefois, si la personne détenue ou séquestrée est libérée volontairement avant le septième jour accompli depuis celui de son appréhension, la peine est de cinq ans d'emprisonnement et de 75000 euros d'amende, sauf dans les cas prévus par l'article 224-2.





http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do;jsessionid=CC0F1757574A06B42729C5628799D0B7.tpdjo04v_2?idArticle=LEGIARTI000006417811&cidTexte=LEGITEXT000006070719&dateTexte=20111213&categorieLien=id


RE: Départ de la maison avec un bébé

  • Par Clemence le

Merci de votre réponse, mais il ne s'agit pas d'un enlèvement, cela a été confirmé par le juge, le commissariat et un autre avocat.


RE: Départ de la maison avec un bébé

  • Par marie le

http://www.jafland.info/post/2008/07/30/EGV%3A-Votre-ex-part-vivre-avec-les-enfants-tres-loin-de-chez-vous-Que-faire

"L'amie de mon frere est partie avec leur bébé de 2 mois. Elle ne veut pas lui dire où ils sont. Il a fait une main courante et va faire une requete au JAF. On lui dit (police et aide juridique) que ce n'est pas un enlevement. Que c'est moralement condamnable mais pas juridiquement" si ce n'est pas un enlèvement c'est quoi alors une petite promenade ,elle est allée acheter une boître d'allumettes avec le bébé ???? on tente de faire patienter votre frère et le mettre ensuite devant un fait accompli. ....


RE: Départ de la maison avec un bébé

  • Par marie le

une solution proposée : votre frère devrait lui écrire en recommandé avec AR et voir si elle a déjà fait un changement d'adresse pour pouvoir la situer géographiquement au retour de l'ar.


jai quitter le domicile familiale

  • Par sail le

bonsoir , j'ai quitter le domicile familiale il y a un mois sur un commun accord avec mon mari qui garde la maison en attendant quel se vende comme convenu , nous avions deja decider de divorcée avant que je m'en aille avec les deux enfants avant et on ne se supportai plus voila pourqoi jai pris la decision de partir mais aujourdhui renversement de situation il a poser une main courante comme quoi j'avais quitter le domicile familiale et il refuse la separation a l'amiable que dois je faire , comment me defendre ?


RE: jai quitter le domicile familiale

  • Par YARA972 le

Prendre un avocat et voir avec lui.


Faire faire des attestations par des personnes de différents "monde" précisant que votre départ était en accord avec votre futur ex. Essayez de retrouver des SMS, courriel, courriers échangeant sur votre départ amiable


quitter un logement en location appartenant a notre societé pour cause de divorce

  • Par chris le

Bonjour voilà mon ami à quittée sa femme il y a maintenant 8 mois il a jusqu'à présent continuer à payer toutes les factures dans leurs intégralité comme il a toujours fait d'ailleurs sa femmes travail elle perçoit environ 1300 euro par mois lui touche 2000 euro le logement appartient a sa société en 1pour cent patronale il veut mettre fin à ce bail toute en avertissant sa femme a l'avance 3 mois et en payant maintenant plus que la moitié des factures la question c'est est-il obligé de payer la moitié du loyer pour elle et peut il mettre fin au baille merci .

CORDIALEMENT


RE: quitter un logement en location appartenant a notre societé pour cause de divorce

  • Par bon sens le

Attention ! Cette situation typique est extremement casse gueule. En effet il faut distinguer les obligations qui existent dans le cadre du contrat de location de celles existant dans le cadre du mariage.

Il faut comprendre d'autre part que le danger est que les JAF prennent en compte les situations créés et ne se préoccupent pas de jusice dans l'absolu. ( au sens doit on payer pour le logement d'un autre alors que le prix du metre carre s'envole ).

Je comprends humainement qu'il soit parti avant une décision de justice mais il curt le risque de devoir payer aussi longtemps qu'elle voudra rester dans les murs.

en passant le fait que ca soit un logement du 1% patronal n'a rien a faire dans la question. Le meilleur conseil est de la convaincre derésilier le bail conjointement.

si c'est possible et si elle n'est pas trop intéressée


Je souhaite quitter mon mari pour vivre à l'étranger et emmener notre fils

  • Par KAHMIL le

quand la justice n'est pas rendue.

  • Par aubert le

que faire contre ces juges qui ne sont pas justes


RE: quand la justice n'est pas rendue.

  • Par YARA972 le

Comprendre que la justice n'est pas juste ... au sens "commun". Elle rend ce qu'elle pense elle être juste!


RE: quand la justice n'est pas rendue.

  • Par aubert le

oui mais quand la justice a rendu son verdict et que ses représentants ne le font pas appliquer .payer une pension alimentaire pendant 15 ans de 06 à 21 ans.avoir le droit de visite pour voir sa fille unique.des dêpots de plaintes pour non représentation d'enfant.ne pas avoir un seul weadkand son enfant,pas une vacance,ne pas connaitre sa fille.c'est cela la justice !!!!j'ai plusieurs lettres pourtant de mon coté j'ai toujours respecter mes obligations et devoirs mais ce n'est pas le cas de mon ex femme, avec accusé de réception que j'ai envoyé au procureur de la république de Nice depuis 1987 je n'ai jamais eu une seule réponse,jamais d'enquête,alors vous dites justice moi plûtot injustice et laxisme ...le plus grave c'est que je ne connais pas ma propre fille.la souffrance du coeur que personne ne peut ressentir comme je le ressent c'est dur à supporter.


RE: quand la justice n'est pas rendue.

  • Par YARA972 le

je n'ai jamais dit que la justice n'était pas malade...


Valse hésitation

  • Par JIEFFE le

Bonjour cher Maître.

Permettez-moi une question qui peut paraître futile en regard de certaines situations que je n'aimerais pas connaître.

Mon épouse a quitté le domicile conjugal il y aura deux ans au mois de juillet après... trente-sep=t ans de mariage, deux enfants grands maintenant et un respect mutuel sans faille. Raison invoquée : je t'apprécie énormément, mais je ne t'aime plus et j'ai envie de m'amuser. Tout un programme pour une crise de la soixantaine ! Elle a tout d'abord loué un appartement dans la ville voisine, à proximité de son travail, puis vient d'acheter avec l'argent issu d'un héritage familial. Elle n'a jamais fait de déclaration officielle lorsqu'elle a quitté le domicile, arguant qu'elle ne souhaitait pas divorcer et m'a laissé la jouissance de la maison, où je réside toujours. Malgré sa promesse, elle m'a tout de même envoyé il y a environ un an un mail au ton comminatoire par lequel elle déclarait qu'elle allait demander le divorce et me demandais si j'étais d'accord ou si nous engagions une bataille juridique. Ma réponse a été qu'ayant quitté le domicile conjugal sans raison valable et sans avoir rien fait pour tenter de rapprocher nos points de vue (Elle m'a prévenu par mail), je refusais tout net toute idée de séparation officielle, qui implique l'acceptation du fait par les deux parties, ce qui n'est et ne sera jamais mon cas, et que je ne voulais pas entendre même parler de divorce. Je lui promettais dans le cas contraire de m'occuper activement de son avocat et de lui faire regretter son geste après avoir trahi sa promesse. Depuis, plus de nouvelles sur ce sujet. Elle semble en avoir abandonné l'idée. Je précise que j'aime toujours ma femme, qu'elle le sait , que je lui ai promis qu'un jour nous serions à nouveau rassemblés et que ma détermination semble l'impressionner. Il est donc définitivement hors de question que je scie la branche sur laquelle je suis assis !


Toujours est-il que je n'arrive pas à savoir dans quelle mesure, bien qu'ayant quitté le domicile conjugal sans autre motif que de convenance personnelle, faisant fi du devoir de cohabitation, elle pourrait avoir gain de cause dans une demande de divorce, malgré mon refus ? Dans le cas de récidive de sa part, quelle serait d'après vous, s'il en existe une, la meilleure tactique à adopter ?

Dans l'attente de vous lire, respectueuses salutations


RE: Valse hésitation

  • Par Sam le

Bonjour,


quelle que soit la raison, les fautes de l'un ou l'autre, si elle demande le divorce, elle l'obtiendra, dans un délai plus ou moins long, mais si elle le souhaite, vous ne pourrez l'empecher. Sauf si vous vous reconciliez, et qu'elle abandonne.


Ensuite, à vous de choisir si vous voulez que ce soit la guerre ou pas ...


RE: Valse hésitation

  • Par YARA972 le

Et elle pourra d'autant plus l'obtenir qu'elle pourra le faire pour rupture du lien conjugal car cela fera 2 ans que vous êtes physiquement séparés (et il lui sera très facile de le prouver).


Après, vu ce que vous décrivez, c'est vous qui avez la clef de comment cela peut se passer. Et dites vous que si vous voulez la guerre, vous l'aurez très certainement en retour (et dans ce cas, vous allez découvrir votre femme comme vous ne l'avez jamais vue et vous allez vous reprendre dans la figure le courriel que vous lui avez répondu où vous la menaciez, elle et son avocat - qui soit dit en passant, je ne vois pas ce qu'il vient faire là, il ne fait que son travail).


En attendant, selon vos propos, je ne bougerais pas et attendrais. Mais je suis presuqe certaine que vous allez recevoir qq chose d'ici juillet ou aout!


Bienvenue à la maison des sorts puissants,

  • Par Dr Obgbo le

Bienvenue à la maison des sorts puissants, étaient vos sorts sont lancés pour vous avec la chaleur,

sentiments de sensibilité , le dévouement , et bien sûr l'amour. J'ai une variété de

amour des sorts pour vous de choisir. Tous ces sorts de magie blanche ont

avérée très réussie et très populaire en effet . Vous avez beaucoup à

choisir. Jetez un oeil ci-dessous pour voir si vous sentez que l'un d'eux serait

approprié pour vous . Fall in Love . Connaissez-vous quelqu'un qui vous avez envie de calme et

voudraient les faire tomber en amour avec vous ? Cela peut être quelqu'un que vous connaissez à

travailler , ou peut-être quelqu'un que vous n'avez vu que brièvement . Ce puissant sort est

conçu pour vous rendre plus attrayant pour la personne en question et mettre un peu d'

magie dans votre relation et permettant ainsi à la personne de tomber en amour

avec vous . Deviennent plus attrayantes . Voulez-vous devenir plus attractive

aux membres de la face est , ou même à des gens de votre propre ? cette

charme d'amour vous rendra plus attrayant pour d'autres personnes et il soulèvera

votre confiance dans votre opportunité aux gens et dans tous les domaines de votre

vie. Le résultat général apportera une amélioration à la fois votre amour

vie et vos amitiés.

Si vous rencontrez tous ces problèmes alors il ne faut pas attendre que les choses

s'installer parce que les choses ne peuvent pas être droit à moins que et jusqu'à ce que vous faites une

effort. Alors qu'attendez-vous pour , juste obtenir une solution à vos problèmes .

Contactez-nous et nous vous aiderons à obtenir vos problèmes sont résolus .

GET YOUR LOVE RETOUR

Si vous avez perdu votre amour ou vous êtes à la recherche d' un sort pour récupérer vos

amour perdu . alors vous êtes au bon endroit. Obtenez votre Boy Friend Retour ou Get

votre petite amie Retour . ( Si vous avez un doute dans votre esprit que la façon d'obtenir

MON RETOUR ex petit ami . ou comment obtenir mon ex petite amie Retour . Par la puissance de

Love Spells cette question sera résolue . )

CONTACTER Pour tout type de problème comme : -

1) vous voulez que votre partenaire dans le mariage légitime

2 ) les problèmes d'affaires

3 ) Les problèmes de marrige

4 ) souhaitent bonne chance

5 ) Les problèmes de l'éducation

6) infécondité

7) Les problèmes physiques

8 ) Les problèmes dans les relations familiales

9 ) les problèmes spirituels

10 ) Promotions dans les lieux d'affaires

11) chance pour gagner des loteries

12) chance d'entrevue

13) trouver un bon emploi

14) sort pour vivre longtemps

15) protection spirituelle

16) pour être célèbre

17) remède pour toutes les maladies ou de problèmes comme le VIH SIDA etc

18 ) Les soins à base de plantes etc

Obtenez toutes les solutions dans votre vie dans les 48 heures et à 100% garantie.

communiquer avec son E -Mail: drogbohighspiritualspellcaster@gmail.com

et obtenir tous vos problèmes sont résolus en une seule fois .


Mariage Frauduleux / Mon mari voudrait divorcer à l' amiable

  • Par nougatine17 le

Bonjour Maitre



Je me permets de vous écrire pour la raison suivante ... En 2008 ... J' ai épousé un étranger en situation irrégulière ... En 2010, il a refusé le divorce ... Maintenant, il demande le divorce à l' amiable bien sur ... Pour le cas ou je voudrais faire quelque chose au niveau de sa Carte de Résident de dix ans ... Qu' il a acquis par le biais de ce mariage frauduleux ... Mon avocate me dit que je suis complice de ce mariage ... Voudrait plaider ... L' abus de faiblesse ... La non-assistance à personne en danger ... L' abandon du domicile avec un conjoint malade pour essayer d' avoir des indemnitées ... Et voudrait demander un divorce pour faute ... Elle me dit que les témoignages prouvant que j' ai été la victime de ce mariage ne serviront qu' après l' ONC ... Je voudrais un RDV avec elle pour que

faire le point ... Mi-Décembre vu que la conciliation à lieu dans trois mois ... Pour préparer le dossier ... Elle veut que je la rappele ... Ne me tient au courent de rien au niveau de l' avancement de ce dossier ... Ord, on ne demande pas un divorce pour faute au TGI???... Il faut établir une requète et donner les témoignages ... Je suis un peu surprise qu' elle me dise ca ... Et aimerait que vous mlm' en disiez un peu plus sur la procédure qui doit etre engagée ... Merci d' avaance ... Nougatine


RE: Mariage Frauduleux / Mon mari voudrait divorcer à l' amiable

  • Par pat le

Votre avocat pousse au crime.... Si vous êtes d'accord pour divorcer a l'amiable faites le et imposez le a l'avocat. C'est votre vie et c'est vous qui décidez, pourquoi déclancher la guerre quand on peut négocier, même dans l'espoir hypothétique de gagner quelques sous. Par contre prenez quelques précautions et ne vous laissez pas "avoir" . Préparez des preuves et renseignez vous aupres de diverses associations pour monter un bon dossier qui permette d'assoir votre négociation.

L'avocat doit vous rendre compte et suivre vos décisions, sinon virez le.


RE: Mariage Frauduleux / Mon mari voudrait divorcer à l' amiable

  • Par nougatine17 le

Bonjour,



Est ce que c' est vous qui avez été victime de mariage gris?... Je ne pense pas .... Si vous aviez eu un mari qui ai attendu 5 ans pour protéger sa Carte de Résident de dix en laissant son conjoint malade ... Je ne pense pas que vous souhaiteriez faire un divorce amiable pour garder Cette Carte et avoir vos yeux pour pleurer ... Une vie brisée pour un bout de papier?... Et vous voudriez que je fasse un divorce à l' amiable avec cette escrocq pour qu' il garde sa Carte?... Oui, c' est ca ... Je préfère que ce soit l' avocate qui me réponde ... Et pas vous !!!


RE: Mariage Frauduleux / Mon mari voudrait divorcer à l' amiable

  • Par nougatine17 le

De toute facon ... C' est un avocat qu' il me faut ... Si j' accepte le divorce à l' amiable ... Chose à ne pas faire de toute facon ... Aucune Association ni aucun avocat ne pourra rien faire ... Puis. Puisque le divorce amiable protège cette carte qu' il à aquise frauduleusement ... Je laisse donc la parole à Maitre Bogucki


RE: Mariage Frauduleux / Mon mari voudrait divorcer à l' amiable

  • Par linotte le

Bonsoir

Ceci est un blog ; il est alimenté par des bénévoles; donc merci de respecter le temps qu'ils prennent pour vous répondre . Vous avez les coordonnées de Mtre Bogucki à l'accueil de celui ci pour une consultation privée.

Pour votre affaire, Pat a raison de vous orienter vers un divorce à l'amiable . Un divorce pour faute et long et couteux . De plus, le JAF ne pourra statuer que sur des indemnités pécuniaires pour réparer le préjudice que vous avez subi ; je doute que cela soit votre but, et que votre ex puisse s'en acquitter.

Vous ne pouvez rien faire et rien diire au sujet de sa carte de résident car vous serez vous meme accusé de fraude . En justice le fait d'etre aveuglement amoureuse ou naive ne releve pas de la faiblesse; à moins que vous puissiez prouver , attestation médicale à l'appui, que vous n'aviez pas toutes vos facultés mentales depuis 2008.

Vous devriez regler cette affaire rapidement car vous avez pris le risque que votre ex fasse des dettes pendant ce temps là; sachez que vous seriez solidaire de celle ci si c'etait le cas.

Beaucoup oublient que le mariage est un contrat avec un cadre juridique et qu'il ne faut pas le prendre à la légere ...


RE: Mariage Frauduleux / Mon mari voudrait divorcer à l' amiable

  • Par nougatine17 le

Bonjour,




Je ne suis pas la effectivement pour régler mes comptes ... Je n' ai fait que répondre ... Cela se voit que vous ne connaissez pas vraiment le mariage gris ... Ca nous sommes des milliers à avoir pu annuler le mariage sans pour autant se faire passer pour complice ... Donc, si mon avocate à jugé bon de faire un divorce pour faute ... Ce n' est pas pour rien !!! ... Auriez vous aimé etre malade avec un conjoint qui ne pense qu' à sa Carte de Résident de dix ans?... Je ne crois pas !!! Je suis ici pour connaitre la Procédure à suivre ... Rien d' autre ... Et je souhaiterais que Maitre BOGUCKI réponde à ma question ...


RE: Mariage Frauduleux / Mon mari voudrait divorcer à l' amiable

  • Par Nougatine17 le

Pour finir ...

C' est l' avocat qui répond aux question qu' on lui pose ... Et non des bénévoles ... Et ca, vous le savez très bien .


Urgent amie en detresse devant quitter quelques jours la maison avec enfant par crainte de dépression

  • Par Epsilogue le

Bonjour,


je me permet de soliciter votre avis à propos la situation d'une amie.

Elle est pacsé avec le père de son enfant, mais ils se sont séparés (séparation de fait) pendant sa grossesse.

Elle a eu une mutation pour la Guyane juste après la naissance de son enfant, et habite depuis à Cayenne avec son ex conjoint, leur Pacs n'ayant pas été dénoncé.


Celui ci ne travaille pas, elle assume toute les charges. Il est devenu complêtement insuportable, et la détruit psychologiquement (le médecin vient de l'arrêter pour un état physique déplorable dû au stress).


Il faut impérativement qu'elle s'éloigne au moins quelques jours de lui pour éviter de sombrer mentalement. Nous sommes plusieures amies à lui avoir proposer un hébergement temporaire, le temps qu'elle se remette.

Cependant elle est trop effrayée pour laisser son bébé (4mois maintenant) avec son père, trop imprévisible.


Quels seraient les risques de partir trois jours chez une amie avec le petit? Doit elle dénoncer son pacs en premier lieu?


Enfin si son conjoint devait repartir en métropole, que se passerait-il en cas de garde alternée?


Merci à tous pour vos réponses



RE: Urgent amie en detresse devant quitter quelques jours la maison avec enfant par crainte de dépression

  • Par linotte le

Bonjour,


Je ne comprends pas pourquoi votre amie veut laisser son enfant a son père .

Le fait de faire le point quelques jours chez vous n'est pas un abandon de domicile, à moins qu'elle ne prenne toutes ses affaires . Par contre il faut bien qu'elle ait la preuve qu'elle l'ai averti avec une date retour, meme si je n'ai pas encore entendu parler d'un quelquonque " retour" d'un abandon de domicile conjugal" en cas de PACS ( mais les choses évoluent dans ce sens ...)

C'est logique qu'il ne peut y avoir de garde alternée si les domiciles sont éloignés ; l'un comme l'autre peut réclamer la résidence habituelle de l'enfant.


RE: Urgent amie en detresse devant quitter quelques jours la maison avec enfant par crainte de dépression

  • Par epsilogue le

Bonjour Linotte,


merci pour votre réponse. Par contre je pense que je me suis mal exprimée. Elle ne veut pas laisser son bébé avec son père, elle voudrait au contraire partir avec lui...


RE: Urgent amie en detresse devant quitter quelques jours la maison avec enfant par crainte de dépression

  • Par linotte le

Elle peut partir avec son enfant 3 jours, comme monsieur peut partir avec son enfant 3 jours, dans la mesure ou chacun est informé de ce sejour avec date de retour . Et de pouvoir apporter la preuve qu'elle a bien transmis cette information ( courrier, mail ect ..)


Connexion
Création d'un membre
Création d'un espace
Inscription à une communauté
Partage d'une publication
Modification d'une publication
Suppression d'une publication
Suivi des modifications d'une publication
Suivi des modifications d'un commentaire
Ajout d'un commentaire
Réponse à un commentaire